Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Sciences de la vie et de la Terre29:45

Comprendre et maîtriser la reproduction (12 mai) - 1/2

La Maison Lumni, les cours - Collège

Comment expliquer la fertilité à partir de la puberté ? Explications avec les professeurs de SVT Stéphanie et Jérémie. À partir de la puberté, on observe l'arrivée des signes de la fertilité avec les premières éjaculations chez les garçons et l'apparition des règles chez les filles.

Retrouvez, en PDF, le support de cours et le tableau montrant l'évolution des taux d'œstrogènes et de progestérone chez une femme de 30 ans.

Que contient le sperme ?

Le sperme est composé d'environ 100 millions de spermatozoïdes par mL et de liquide séminal. Les spermatozoïdes sont des cellules reproductrices : ils sont composés d'un noyau, d'une membrane plasmique et d'un cytoplasme. Les spermatozoïdes sont identifiables au microscope à leur tête et leur flagelle qui leur permet d'être mobiles.

Les spermatozoïdes sont fabriqués dans les testicules. Ils sont ensuite stockés dans l'épididyme. Ils transitent ensuite vers la prostate. La prostate et la vésicule séminale produisent le liquide séminal, qui mélangé aux spermatozoïdes, donne le sperme. Le sperme est ensuite évacué par le pénis lors d'une éjaculation. L'éjaculation a lieu lors d'une érection, souvent lors d'un stimulus sexuel.

Les testicules ont également un rôle sur l'apparition des caractères sexuels secondaires. Ils sont des organes secréteurs, qui secrétent une hormone : la testostérone. Cette hormone circule par le sang et vient se fixer sur un organe cible. Ces organes cibles vont se développer en réponse à la testostérone : ce sont les caractères sexuels secondaires. La puberté marque ainsi le début de la sécrétion de la testostérone et l'augmentation de sa concentration sanguine. Cette concentration se stabilise vers l'âge de 20 ans. Elle permet la mue de la voix, le développement de la musculature et de la pilosité, ainsi que la production continue de spermatozoïdes.

D’où viennent les règles ?

Les règles sont un écoulement sanguin périodique au niveau de la vulve. La vulve est la partie externe de l'appareil génital féminin. Elle est composé des lèvres, de l'orifice vaginal, de l'orifice urinaire, et du clitoris. Les règles s'écoulent par l'orifice vaginal. Les règles sont composées de 30 à 80 mL de liquide constitué de sang et de débris de cellules. Elles durent en moyenne de 3 à 6 jours et reviennent en moyenne tous les 28 jours jours, de la puberté à la ménopause. Pour recueillir le sang on peut utiliser un tampon ou une cup à l'intérieur du vagin, ou une serviette hygiénique au niveau de la vulve. Il faut les changer régulièrement.

On observe en moyenne 14 jours entre l'ovulation (le moment où l'ovaire expule un ovule) et les règles. L'utérus est composé d'une paroi utérine et d'une muqueuse utérine, parcourue de vaisseaux sanguins. Avant l'ovulation, la muqueuse utérine s'épaissit en prévision d'une fécondation. En l'absence de fécondation de l'ovule, la muqueuse utérine se dégrade, provoquant la chute des cellules et l'ouverture des vaisseaux sanguins : ce sont les règles. À l'adolescence, les règles sont moins régulières qu'à l'âge adulte.

Chez les femmes, on retrouve deux hormones présentes dans le sang : la progestérone et l'œstrogène. Lorsqu'il y'a un pic de concentration d'œstrogène dans le sang, l'ovulation se déclenche. En fin de cycle, lorsqu'il y'a une chute de la concentration sanguine en progestérone et en œstrogène, les règles se déclenchent. En cas de grossesse, les hormones restent constantes, et les règles ne se déclenchent pas. Les ovaires sont les organes secréteurs. Ils secrétent la progestérone et l'œstrogène, qui se fixent sur l'organe cible : l'utérus. En réponse, l'utérus développe ou dégrade sa muqueuse utérine en fonction du moment du cycle. Ces hormones sont également responsables de la production cyclique d'ovules et de l'apparition des caractères sexuels secondaires : développement de la poitrine et de la pilosité.

Le rôle de l'hypophyse dans le fonctionnement de l’appareil reproducteur

C'est l'hypophyse, une glande dans le cerveau, qui fabrique une hormone cérébrale qui va indiquer aux ovaires et aux testicules de fabriquer des hormones sexuelles. En cas de dysfonctionnement de l'hypophyse, l'appareil reproducteur peut ne pas fonctionner. Des lésions, au niveau d’une glande du cerveau, peuvent provoquer un arrêt du fonctionnement des ovaires ou des testicules.

De la fécondation à la naissance

Les cellules reproductrices de l'homme (spermatozoïdes) et de la femme (ovule) se rencontrent lors d'un rapport sexuel. Lors de la pénétration, le pénis rentre de le vagin. Au moment de l'éjaculation, des spermatozoïdes sont déposés dans le vagin. Puisque ce sont des cellules mobiles, ils progressent à travers l'appareil génital féminin, à travers l'utérus, et jusque dans les trompes. Dans les trompes, ils peuvent rencontrer un ovule, s'il y'a eu ovulation. C'est alors la fécondation.

Il y a en général un ovule par cycle. Lorsque le spermatozoïde rentre dans l'ovule, l'ovule est fécondé et devient une cellule œuf. Cette cellule va commencer à se diviser et devient un embryon. L'embryon va progresser à travers la trompe pour aller se fixer dans l'utérus à la muqueuse utérine : c'est la nidation, qui a lieu 7 jours après la fécondation. Les organes commencent alors à se former. À partir de 3 mois, les organes comment à grandir : l'embryon devient alors un fœtus. Au bout d'environ 9 mois, l'accouchement a lieu, c'est la naissance du nouveau-né.

Attention cependant, pour avoir un comportement responsable, il faut que le rapport sexuel soit consenti et il faut se protéger des infections sexuellement transmissibles (IST).

Réalisateur : Didier Fraisse

Producteur : France tv studio

Année de copyright : 2020

Publié le 12/05/20

Modifié le 15/05/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par