Vidéo : Judaïsme : les coutumes alimentaires et vestimentaires

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Arte
EMC03:31Publié le 21/12/2016

Judaïsme : les coutumes alimentaires et vestimentaires

En plusieurs foi(s)

Dans la religion juive, il existe plusieurs coutumes alimentaires et vestimentaires, comme l'alimentation casher et le port de la kippa. Explications dans cette vidéo avec le rabbin Moché Lewin.

Qu'est-ce que l’alimentation casher ?

La nourriture casher désigne les aliments « propres à la consommation ». Voici les règles principales de la cacherout, établies par la Torah.

  • Pour être casher, un mammifère doit être ruminant et avoir les sabots fendus, comme le bœuf. Par exemple, le cochon a les sabots fendus, mais n'est pas casher, car il ne rumine pas. 
  • Pour les poissons et les fruits de mer, ils doivent avoir des écailles et des nageoires. Par exemple, le saumon est casher tandis que le homard ne l’est pas.

La manière de préparer ou de tuer l’animal compte aussi, il y a des règles très strictes pour définir la manière de faire. Ces préceptes sont également valables pour les produits dérivés comme les bonbons ou dles gâteaux. Tout comme les musulmans et l'alimentation halal, un aliment qui contient de la graisse animale de porc, n’est pas apte à la consommation. Pour les courses, une liste précise est fournie par le Beth Dine, une autorité religieuse composée de rabbins.

Pourquoi les juifs portent la kippa ?

La kippa est un couvre-chef porté par les hommes juifs pratiquants. Dans la tradition juive, le port de la kippa est une forme d’humilité envers Dieu et permet de rappeler au croyant, sa présence au-dessus de lui. Les femmes n’ont pas à porter la kippa, car elles ne sont pas soumises au même commandement que les hommes.

Le talith

Réservé aux hommes juifs, le talith est un châle de prière, sur lequel il y a des fils aux quatre coins du tissu. Ces fils rappellent symboliquement les commandements de la religion juive. En additionnant le nombre de fils et de nœuds sur le châle, on retrouve les 613 commandements du judaïsme.

Les téfillins

Les téfillins sont des boitiers en parchemin dans lesquels sont inscrits des textes sacrés. Ces objets à attacher au bras et à la tête avec des sangles en cuir, rappellent que la force et l’esprit doivent être au service de Dieu. Les hommes juifs portent les téfillins après leur bar-mitsvah, qui désigne leur majorité religieuse. Ils sont portés tous les matins sauf le jour de shabbat et les jours de fête.

Réalisateur : Cécile Déroudille

Producteur : Illégitime Défense

Année de copyright : 2016

Année de production : 2016

Publié le 21/12/16

Modifié le 01/09/22

Ce contenu est proposé par