Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

La construction des châteaux forts

C'est pas sorcier
Publié le 16/01/14Modifié le 12/11/19
sso_title
sso_description

Comment étaient construit les châteaux forts ?

Au IXe siècle, pour se protéger des Vikings qui arrivent du Nord et les repérer, on construit des buttes de terre — des mottes — sur lesquelles on bâtit des châteaux forts. A cette époque, ils sont en bois, un matériau facilement inflammable. Vers l'an mil, le bois est remplacé par la pierre et les châteaux deviennent plus élaborés et plus solides, avec des remparts, des tours et un donjon. Les murs font en moyenne 2 à 3 mètres d'épaisseur et peuvent aller jusqu'à 5 mètres : ce sont des murs-sandwichs. Les murs traditionnels réalisés avec des pierres empilées les unes sur les autres et collées avec du mortier — un mélange de chaux, de sable et d'eau — ne résistent pas aux boulets de l'ennemi. Les murs-sandwichs des châteaux forts étaient consolidés afin de parer à toute attaque : on construit 2 murs parallèles, dont le vide est comblé avec des gravats, des pierres ou de la terre.

En temps de paix, une vingtaine de personnes seulement habitait le château : la famille du seigneur, quelques servantes et quelques gardes. En temps de guerre, des centaines de personnes pouvaient s'abriter dans l'enceinte fortifiée.

 

Découvrez les autres systèmes de défense d'un château fort et l'importance du choix de l'emplacement.

Réalisateur : Franck Chaudemanche

Producteur : Riff International Production / France 3

Année de production : 1994

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :