La maladie des os de verre

Handico
Publié le 07/11/19Modifié le 22/11/19

Sur le même sujet

Will est assis sur un banc dans le skate park, sa caisse à outils sur ses genoux, à côté de son fauteuil sur lequel est posé un pigeon.

Will (se la jouant) : Ouf, ça y est ! J’ai enfin fini de bricoler mon bolide pour faire de nouvelles figures !

Will remarque le pigeon sur son fauteuil.

Will (agacé) : Hééé ! Mais… Va t'en le pigeon !!!

En voulant faire fuir le pigeon avec sa main, il pousse par accident son fauteuil qui dévale la rampe du skate park et se brise en mille morceaux.

Will (catastrophé) : Oh non ! (inspiration paniqué) Oh noon ! (déçu) Oooh…

Will répare son fauteuil, assis par terre.

Will (affecté) : J’suis désolé mon p’tit fauteuil, je ferais plus attention la prochaine fois ! Allez, me laisse pas tomber…

La tablette de Will émet une sonnerie. Le garçon la ramasse, il est toujours assis par terre.

Will : Oh un message… De Mathilde ! 

Mathilde (depuis la tablette) : Dis Will, mon oncle il veut jamais jouer à chat, parce qu’il dit qu’il a la maladie des os de verre, mais avoir des os de verre c’est possible ? 

Qu'est-ce que la maladie des os de verre ? 

Will (espiègle) : Hé-hé ! Et pourquoi pas des os en diamant ?! Les os de verre, c’est le surnom qu’on donne à l’ostéogenèse imparfaite. Je vais t’expliquer ! La Main, à toi de jouer !

Will : Un être humain a un squelette constitué de 206 os. Le squelette sert de charpente au corps tout en protégeant nos organes comme le cœur dans la cage thoracique et le cerveau dans le crâne. 

Le Handscribing se déroule avec une ardoise comme support.

Lorsque la séquence s’ouvre sur une ardoise, il y a un « bonhomme-squelette bâton » qui se construit tout seul avec des craies qui arrivent de part et d'autre de l'écran. Il y a des craies autour de l'ardoise aussi.

Will (émotionné) : L’ostéogenèse imparfaite est rare. C’est un problème dans la formation des os qui rend le squelette fragile.

L'ardoise se tourne. La Main déroule un fil blanc sur l'ardoise pour approcher de la forme d'une craie.

Will  : Ça vient d’un souci génétique qui touche le collagène, une protéine minuscule qui sert de fibre pour tisser plein de choses dans le corps, comme la structure des os.

Le fil entassé devient une craie.

Will : Et si le collagène ne fait pas bien son travail, les os ne sont pas solides, le corps tout entier est vulnérable.

La craie s'effrite et se casse.

Will : Selon les types d’ostéogénèses imparfaites, les dents peuvent être fragiles aussi. Et bizarrement, le blanc des yeux peut devenir bleu.

Des petits bouts de craies symbolisent les dents. Certaines d'entre elles s'effritent. La poussière de craie vole sur l'ardoise et passe sur le verso. L'ardoise se tourne : il y a les yeux blancs dessinés. La poussière en passant sur les yeux change leur couleur en bleu, puis continue son chemin sur l'autre côté de l'ardoise.

Will : Dans certains cas, on peut aussi perdre l’ouïe à cause de la faiblesse des ligaments et des os dans l’oreille. Quand les os cassent trop souvent, ils n’arrivent pas à bien guérir, alors certaines parties du corps peuvent se déformer. Il arrive aussi que les malades soient de petite taille.

L’ardoise se retourne. Un dessin d’oreille est affiché, la poussière vient effacer certaines parties du dessin. L’ardoise est retournée, Il y a une craie qui devient molle (avec de la pâte à modeler).

Will : Quand on est enfant, il faut faire attention car notre squelette est en pleine croissance. En général, ça n’empêche pas d’aller à l’école. Juste on ne peut pas faire de sport ni d’activités trop physiques…

C'est sûr qu’on ne va pas devenir un grand trapéziste !

Il y a des ardoises debout un peu partout sur le bureau. Avec des dessins de ballons, de raquettes et autres. Un trapéziste. 

Will : Mais on peut trouver plein d’autres activités passionnantes, les jeux de société, faire de la musique, et peut-être même devenir un grand pianiste de jazz comme Michel Petrucciani.

La Main claque des doigts, et les ballons, raquettes, etc. se changent en cavaliers, en dés.

Will : Et puis tu sais, aujourd’hui avec des médicaments, une bonne alimentation et de la rééducation, on peut vivre presque normalement.

La Main dessine un piano, des notes de musique se déplacent sur l’ardoise.

Will face caméra, toujours à côté de son fauteuil. 

Will : Alors Mathilde, si tu veux jouer avec ton oncle, il faut faire quelque chose de calme, t’adapter à son handicap. Ça te donnera peut-être l’occasion de découvrir de nouvelles activités. C’est un peu comme moi… J’dois tout faire en fauteuil…

Will : Et c’est pas toujours super adapté… Du coup j’dois souvent réparer mon deux roues ! Désolé mon p’tit bolide !

Réalisateur : Pauline Brunner ; Maxime Gridelet

Nom de l'auteur : Jérôem Nougarolis ; Virginie Boda

Producteur : France Télévisions ; Cross River Productions

Année de copyright : 2019

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :