Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Français01:25

Le pluriel des noms composés

Les astuces de Kamini

On appelle noms composés les noms reliés par un trait d’union. Mais comment les accorder au pluriel ? Doit-on écrire casse-têtes ? Casses-tête ? Ou casses-têtes ? Kamini nous explique toutes les subtilités de ces accords.

Nouvelle orthographe, nouvelles règles

Depuis 2016 l’Académie Française a simplifié la règle du pluriel des mots composés. Certains voient leur trait d’union disparaître dès que la prononciation n’est pas altérée. Porte-manteaux devient portemanteaux, millefeuille et chauvesouris s’écrivent en un seul mot par exemple. Mais simplification ne veut pas dire sans exceptions, comme casse-têtes…

La nouvelle règle facilite les accords

Avec cette réforme de l'orthographe les accords sont facilités. Pour les noms composés d’un verbe + nom et de préposition + nom, la marque d’accord ne touche plus que le dernier terme. Ainsi, on écrit des compte-gouttes, et un compte-goutte. Et pour les noms composés d’un nom + un nom ou d’un nom + adjectif, on reste sur un double accord : un -s à chaque nom, pas de jaloux ! Des chefs-lieux, des portes-fenêtres…

Et du coup fini les casse-têtes !

Producteur : France Télévisions ; Média TV

Année de copyright : 2020

Publié le 28/04/20

Modifié le 28/04/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par