vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Français22:17

Le pouvoir de la poésie avec Aragon (29 avril)

La Maison Lumni, les cours - Collège

Soraya, professeur de français, propose un cours de la thématique « Individu et pouvoir : agir dans la cité ». Ce chapitre est en lien avec la thématique d'histoire « L'Europe : un terrain majeur des guerres totales ». La littérature peut-elle encore inciter les hommes à agir ?

Les hommes se sont opposés au pouvoir ou ont cherché à le conquérir dans des luttes individuelles et collectives. Leurs actions ont pu être artistiques, politiques, ou les deux.

Retrouvez le support de cours en PDF.

Le contexte

Le texte étudié est « Ballade de celui qui chanta dans les supplices ». Ce poème de Louis Aragon a été écrit clandestinement en 1943 puis publié dans La Diane française en 1945. Durant ce temps de guerre, la France est découpée entre la zone occupée et la zone libre. La Résistance lutte pour libérer la France.
Louis Aragon est né 1897. Il crée La Revue littéraire en 1919. Il utilise la littérature pour défendre ses idéaux politiques. Il entre au Parti communiste français en 1927. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s'engage dans la Résistance et participe au journal clandestin Les Lettres françaises.

Une ballade est un genre poétique qui est accompagné de musique. Le titre est une périphrase : une expression qui remplace un nom.

De ce contexte, on conclut qu'il s'agit d'un poème qui rend hommage à la figure du résistant et au pouvoir du chant.

Première piste de lecture : un poème qui raconte l'histoire d'un homme

Le poème parle d'un Résistant emprisonné, encouragé par les bourreaux à capituler, mais qui tient bon et finit par être exécuté. Il s'agit d'un hommage discret à Gabriel Péri, résistant arrêté et exécuté en 1941 au mont Valérien. La fin du poème correspond à la fin de sa vie.

Deuxième piste de lecture : une mise à l'épreuve

La mise à l'épreuve est soulignée par les nombreuses répétitions des paroles des bourreaux.

Troisième piste de lecture : un poème qui chante l'héroïsme et l'espoir

Au fur et à mesure du poème, la voix du résistant devient plus présente que celle du narrateur et que celles des bourreaux. Cela souligne son héroïsme. Le chant est également mis en avant, à travers des références à La Marseillaise et à L'Internationale. Le résistant est présenté comme un héros qui chante durant son exécution.
On a là un poème qui rend hommage à la Résistance. L'anonymat du héros permet de rendre hommage à tous les résistants. L'alternance des voix, des rimes, du refain et le rythme du quatrain permettent de mémoriser ce poème et de lui faire traverser le temps. Le quatrain est une strophe de quatre vers.

Lire un poème de façon expressive

Après avoir compris le texte, tu peux t'enregistrer pour t'entraîner à le lire à voix haute. Il faut respecter les règles de lecture d'un poème : la lecture fluide en respectant les règles de la versification, ainsi qu'un débit approprié. Il faut bien prononcer chaque syllabe, et respecter le silence entre chaque vers : c'est l'enjambement. Il faut également respecter la tonalité du texte.

Réalisateur : Didier Fraisse

Producteur : France tv studio

Année de copyright : 2020

Publié le 29/04/20

Modifié le 04/05/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par