Vidéo : Margaret Thatcher, la Dame de fer

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
INA
TV5MONDE
Histoire05:16Publié le 05/09/2022

Margaret Thatcher, la Dame de fer

La grande explication

Le 3 mai 1979, le parti conservateur britannique remporte les élections législatives. A sa tête, Margaret Thatcher devient ainsi la première femme à occuper le poste de Premier ministre du Royaume-Uni.  La révolution conservatrice est en marche…

Qui est Margaret Thatcher ?

Née en 1925, à Grantham, en Angleterre, Margaret Hilda Roberts est la fille d’un épicier et d’une couturière britanniques. Brillante élève, elle étudie la chimie au sein de la prestigieuse université d’Oxford. Passionnée de politique et bourreau de travail, elle gravit rapidement les marches du pouvoir et en 1959, elle est élue députée à Finchley, un district du nord de Londres. En 1961, elle entre au gouvernement comme junior minister, déléguée aux retraites et aux assurances sociales. Moins de dix ans plus tard, à seulement 45 ans, elle est nommée ministre de l'Education et des Sciences. La jeune femme timide des débuts laisse bientôt la place à une redoutable politicienne, connue dans le monde entier comme « la Dame de fer ».

Pourquoi Margaret Thatcher est appelée la Dame de fer ?

Le 11 février 1975, Margaret Thatcher prend la tête du parti conservateur. Rien ne semble désormais pouvoir l’arrêter : un journal soviétique la surnomme d’ailleurs « La Dame de fer de l’Occident » ! Le mythe est né. A l’hiver 1978, en pleine période de contestation punk, l’Angleterre est aux prises avec d’énormes difficultés économiques et connaît un déficit abyssal. Alors que l’inflation galope, le gouvernement travailliste décide de plafonner les salaires. Des grèves massives éclatent dans tout le pays. C’est le début de l’hiver du mécontentement. Dans ce contexte, Margaret Thatcher décide de se présenter aux élections générales de 1979 qu’elle remporte haut la main ! Déterminée à sortir le pays de la crise, elle impose sesvues ultra-libérales et met en place une politique d’austérité.

Les années Thatcher : rigueur économique et inflexibilité sociale

La Dame de fer veut rompre le front syndical, lancer un vaste programme de privatisations et réduire les dépenses publiques. Rien ne la fera changer d’avis : ni les émeutes, ni les grèves, ni les critiques qui s’abattent sur elle. Margaret Thatcher reste également inflexible dans le conflit nord-irlandais. En 1981, elle refuse d’accorder le statut de prisonnier politique aux militants irlandais. Le 5 mai, Bobby Sands, leur leader, meurt en prison après une grève de la faim. En mai 1982, l'Argentine envahit les Malouines, un archipel situé dans l’Atlantique sud, lointain vestige de l’Empire britannique. La Dame de fer envoie aussitôt l’armée. Le 14 juin, après des combats qui font près d'un millier de morts, l'Argentine capitule. En 1983, Margaret Thatcher connaît un regain de popularité et est réélue Première ministre. L’année suivante, de nouvelles grèves éclatent dans le pays. Un bras de fer commence alors entre la première ministre, inflexible, et les mineurs.

Le bras de fer de Margaret Thatcher avec les mineurs

En mars 1984, les mineurs britanniques protestent contre l’annonce de la fermeture de 20 mines de charbon déficitaires. La situation dégénère et le conflit fait trois morts et plus de 20 000 blessés. Après un an d'une grève particulièrement éprouvante, les mineurs capitulent sans rien avoir obtenu. La Dame de fer et son libéralisme ont gagné. En 1987, Margaret Thatcher est nommée, pour la troisième fois consécutive, à la tête du pays et s'apprête à instaurer la poll tax, une réforme des impôts locaux. Mais les Britanniques descendent dans la rue et la capitale anglaise s’embrase. Devant l’ampleur de la contestation, Margaret Thatcher est contrainte de démissionner. Margaret Thatcher laisse derrière elle un chômage en hausse et des inégalités creusées. Autant adulée que détestée, elle a profondément marqué l'histoire de l'Angleterre, appliquant - sans jamais faillir - sa doctrine ultra-libérale et anti-socialiste.

► Découvrez tous les épisodes de La Grande Explication.

Réalisateur : Eloïse Fagard

Nom de l'auteur : Eloïse Fagard et Flore-Anne d’Arcimoles

Producteur : INA avec la participation de France Télévisions et TV5Monde

Année de copyright : 2022

Année de production : 2022

Publié le 05/09/22

Modifié le 05/09/22

Ce contenu est proposé par