Vidéo : Le tunnel sous la Manche

icu.next-video

Contenu proposé par

Réseau Canopé
Histoire04:41Publié le 29/04/2022

Le tunnel sous la Manche

Etincel : points de passage et d'ouverture

Inauguré en 1994, le tunnel sous la Manche reliant la France et la Grande-Bretagne est un projet pensé dès le début du XIXe siècle. Repoussé pour des raisons politiques ou économiques, le chantier illustre bien les avancées et les remises en cause des liens entre ces pays, ainsi que de la construction européenne. 

Les origines du tunnel

Le premier projet de rattachement de la Grande-Bretagne à la France est celui d’un Français, qui, en 1802, présente à Napoléon Bonaparte un plan de deux galeries superposées. Les Anglais, eux, penchent davantage pour un tube d’acier fixé dans une tranchée au fond de la mer. Dans les années suivantes, les ingénieurs vont faire preuve d’une imagination débordante, envisageant par exemple la construction de ponts, de viaducs, de digues, ou même d’îles artificielles. 

En 1855, Napoléon III et la reine Victoria signent un accord pour lancer officiellement le projet, qui sera cependant suspendu en raison de la guerre de 1870. Après une brève reprise, le chantier est à nouveau stoppé rapidement, cette fois à cause de la crise économique qui débute en 1873 et de l’opposition de militaires britanniques craignant une invasion. Un siècle plus tard, un nouveau chantier commence, mais il est lui aussi arrêté à cause d’une crise économique. 

La construction du tunnel sous la Manche

Le sujet refait surface dans les années 1980, facilité par l’adhésion du Royaume-Uni à la Communauté économique européenne. Margaret Thatcher, Première ministre britannique, et le Président français François Mitterrand s’accordent sur la construction d’un tunnel ferroviaire. Le chantier est confié au consortium franco-britannique Eurotunnel par le traité de Canterbury, ratifié en 1986. 

Ces travaux colossaux, qui prévoient la construction de trois tunnels, dont un de service, plus petit, vont mobiliser 10 000 personnes pendant six ans. Le forage, réalisé par des tunneliers de 1 000 tonnes qui creusent à une vitesse comprise entre 300 et 500 mètres par mois, est mené simultanément en France et en Angleterre. Des anneaux de béton armé soutiennent les parois après leur passage. Le tunnel sous la Manche mesure 50 km de long, avec un tronçon de 38 km sous la mer, la plus longue section sous-marine du monde. Il est inauguré en France en 1994, par François Mitterrand et la reine Elisabeth II

Après le succès, quel avenir pour le tunnel ?

Le tunnel, véritable prouesse technique, rencontre un grand succès, et a transporté plus de 450 millions de voyageurs en 25 ans. Certains grâce à des navettes, qui embarquent les véhicules, et qui traversent la Manche en 35 minutes, pendant que les autres le franchissent à bord de l’Eurostar, un train qui rallie Paris à Londres en deux heures. 

Cependant, le coût des travaux fut finalement deux fois plus élevé que prévu, précipitant Eurotunnel dans une situation difficile pendant plusieurs années. De plus, l’ancrage du Royaume-Uni a été remis en cause lors du Brexit, et son départ de l’Union européenne. Ce qui a provoqué le rétablissement des frontières, et donc, un renforcement des contrôles douaniers. Une rupture contraire à l’époque d’ouverture et de rapprochement entre les nations durant laquelle il fut conçu, laissant planer le doute sur l’avenir de son exploitation.

Réalisateur : Samuel Coulon

Producteur : Réseau Canopé et Etincel

Année de copyright : 2020

Publié le 29/04/22

Modifié le 29/04/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau :
Reprise de lecture
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau :
Reprise de lecture
Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !