Vidéo : Naissance de la démocratie après la chute de la monarchie absolue

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire06:21Publié le 13/07/2021

Naissance de la démocratie après la chute de la monarchie absolue

La Révolution française, de 1789 à 1795

À l’aube de la Révolution française se tient l’acte fondateur de la démocratie française : le Serment du Jeu de paume. Il sonne le glas de la monarchie absolue. Mais, avant de s'imposer en France, la démocratie va connaître des débuts difficiles.

Serment du Jeu de paume et fin de la monarchie absolue

Le 20 juin 1789, les représentants du tiers état se réunissent dans une salle du château de Versailles normalement dédiée à un jeu de balles appelé jeu de paume. Ils jurent de ne pas se séparer tant qu'une Constitution n'est pas rédigée : c'est le Serment du Jeu de paume. Cette future constitution a pour objectif de supprimer la monarchie absolue. Le roi qui, depuis un millénaire, règne presque sans limites, doit désormais partager son pouvoir avec les représentants du peuple. Le 26 août 1789, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen est adoptée par l'Assemblée nationale constituante. Mais très vite, les révolutionnaires s’affrontent autour de la nature de cette démocratie naissante… 

Etapes de la difficile mise en place de la démocratie en France

Après la chute de la monarchie absolue, différents systèmes politiques, plus ou moins démocratiques, se succèdent.

  • En 1791, une monarchie constitutionnelle est mise en place fondée sur une séparation des pouvoirs : l’Assemblée nationale écrit et vote les lois, et le roi les approuve ou oppose son véto. Seuls, les hommes payant l’impôt (soit seulement 15% de la population masculine du pays) peuvent voter : c’est le vote censitaire. Ce nouveau régime, inégalitaire, est contesté par une grande partie du peuple.
  • En juin 1791, après la fuite de Louis XVI à Varennes, les révolutionnaires se divisent progressivement entre partisans du maintien du roi avec une monarchie constitutionnelle (lesGirondins), et défenseurs d'une république sans roi et du suffrage universel (les Montagnards, comme Robespierre et Danton).
  • Le 10 août 1792, une nouvelle insurrection du peuple conduit à l’arrestation du roi qui est transféré dans la prison du Temple. Le lendemain, des Parisiens font tomber les statues, symboles de la monarchie.
  • Le 21 septembre 1792, Louis XVI est destitué, et la monarchie abolie en France. Une nouvelle Assemblée nationale, appelée Convention, voit le jour. La France devient une  république le 22 septembre 1792, incarnée par la déesse romaine Marianne. C’est un nouveau régime sans roi et fondé sur le suffrage universel masculin.
  • En 1793, une nouvelle Déclaration des droits de l’homme et du citoyen est intégrée à la constitution de la Première République française. Les Montagnards, devenus majoritaires à la Convention, tentent de mettre en place un régime plus social et égalitaire qui promet assistance et éducation pour tous, et le droit à l’insurrection. Mais les principes de cette république sociale ne sont pas appliqués. Au même moment, la France est en guerre avec l’Europe entière et la Révolution menacée par les contre-révolutionnaires. Le gouvernement suspend la Constitution et devient autoritaire. Il mène une politique de Terreur, incarnée par l’intransigeance de Robespierre, qui vise à l’élimination des adversaires de la Révolution.
  • En juillet 1794, les plus radicaux des révolutionnaires sont exécutés à leur tour, dont Robespierre. Les plus modérés reprennent le pouvoir mais ne comptent pas mettre en œuvre l’espoir égalitaire de 1793.
  • Malgré une dernière émeute des sans-culottes, en mai 1795, pour réclamer un suffrage universel masculin, la Convention impose un suffrage censitaire strict réservé aux plus riches. Les sections révolutionnaires de Paris sont dissoutes et désarmées.

Malgré les espoirs déçus du peuple, la Révolution a donné aux Français un avant-goût de démocratie et d’égalité. Mais le chemin va être encore long pour parvenir à un réel système démocratique en France.

 

► Découvrez les autres épisodes de La Révolution française, de 1789 à 1795.

 

Réalisateur : Hugues NANCY

Nom de l'auteur : Hugues Nancy - Julian Blum

Producteur : NILAYA PRODUCTIONS

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Publié le 13/07/21

Modifié le 15/07/21

Ce contenu est proposé par