Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

sso_title
sso_description
Questionner le monde04:43

Pourquoi et comment faire sécher des fruits et des légumes ?

Silence, ça pousse ! Junior

Stéphane : « Bonjour les enfants, c’est bientôt l’heure du goûter, est-ce que vous voulez manger des abricots ? »

Les enfants : « Oh oui super, mais ce n’est pas la saison ! ».

Stéphane : « Vous avez raison, bravo, ce n’est pas la saison ! Mais regardez, ce ne sont pas des abricots comme les autres : ils ont été séchés ! On peut les consommer toute l’année, venez, je vais vous expliquer ».

Stéphane : « Faire sécher, on dit également déshydrater, les fruits et les légumes présentent plusieurs avantages : premièrement, sécher permet de retirer toute l’eau contenue dans ces aliments et donc d’empêcher le développement de bactéries. Ensuite, s’ils sont séchés à basse température, ces produits conservent leurs nutriments (vitamines, minéraux...), indispensables pour être et rester en bonne santé. Enfin, ils se conservent très longtemps, jusqu’à 12 mois, ce qui explique que nous pouvons manger ces abricots déshydratés en plein hiver. Et surtout, c’est délicieux ! ».

Comment fait-on pour faire sécher les aliments ? 

Stéphane : « il y a trois méthodes :  en les exposant au soleil, recouverts d’un tissu fin, pour ceux qui habitent dans les pays chauds ; avec un appareil spécial appelé un déshydrateur ; ou avec un four, tout simplement, c’est ce que nous allons faire maintenant : après avoir découpé les fruits en fines tranches, placez-les sur une plaque de cuisson recouverte de papier cuisson, sans que les tranches se touchent. Mettez la plaque dans le four réglé à 50 °C, porte semi-ouverte, et laissez réchauffer en moyenne trois heures (cela dépend des fruits) ... et, regardez le résultat, j’ai fait sécher ces fruits hier. Il ne reste plus qu’à se régaler. Ensuite, il suffit de les conserver à l’abri de l’humidité dans une boîte bien fermée afin qu’ils ne s’oxydent pas. Pas besoin de congélateur et d’électricité !

Stéphane : « Nous allons faire une petite expérience amusante... Avez-vous déjà vu danser des raisins secs ?»

Stéphane : « Remplissez ce verre avec de l’eau bien gazeuse, ajoutez doucement les raisins secs l’un après l’autre dans le verre. Regardez, ils coulent... mais quelques secondes après, ils remontent, puis une fois arrivés à la surface, ils recoulent, et cela recommence sans arrêt... Comment expliquez-vous ce phénomène ? ».

Stéphane : « Les raisins secs sont plus denses que l’eau, ils coulent donc vers le fond. Mais arrivés là, des petites bulles de gaz de l’eau s’accrochent à la surface rugueuse des raisins secs, ce qui n’arriverait pas avec des raisins classiques dont la surface est très lisse. Quand le nombre de bulles est important, elles entrainent les raisins à la surface où elles éclatent, ce qui fait replonger les raisins, et ainsi de suite...

Les enfants : « Merci Stéphane ».

Deviens un petit jardinier avec Stéphane Marie et découvre la série Silence, ça pousse ! Junior.

Réalisateur : Eric Esper

Nom de l'auteur : Stéphane Marie

Producteur : CbecauseTV

Diffuseur : France Télévisions

Année de copyright : 2019

Publié le 23/03/20

Modifié le 01/04/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par