Vidéo : Comment une boîte à rythmes défectueuse a changé l’histoire de la musique !

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Arts et culture03:52Publié le 13/02/2019

Comment une boîte à rythmes défectueuse a changé l’histoire de la musique !

Les folles inventions musicales avec PV NOVA

PV Nova raconte l'histoire de la boîte à rythmes et comment l’une d’entre elle, défectueuse, a révolutionné la musique.

Comment est née la boîte à rythmes TR-808 ?

Les premières boîtes à rythmes apparaissent dans les années 1930. La première à être commercialisée est la Sideman Wurlitzer en 1959. On choisit un rythme et un tempo (vitesse). Problème : on ne peut pas la programmer à l’avance.

 

En 1980, la marque Roland sort la TR-808, une machine qui va révolutionner la musique. Déjà parce qu’elle est programmable, c’est-à-dire qu’on peut préparer un certain rythme pour le couplet, un autre pour le refrain, des breaks, des solos, etc. Deuxième raison : cette boîte à rythmes est complètement défectueuse.   

Quelles sont les particularités de cette machine défectueuse ?

En fait, l’intérêt d’une boîte à rythmes, c’est de remplacer un batteur quand on n’en a pas. Et pour se rapprocher d’un son de batterie, les constructeurs ont deux choix. Soit ils utilisent des samples, c’est-à-dire de vrais sons de batterie enregistrés. Soit la boîte à rythmes fabrique elle-même les sons. Roland a choisi cette deuxième option car c'est moins cher. Résultat : la TR-808 propose des sons de batterie pas du tout réalistes.

 

La marque a choisi volontairement de fabriquer sa machine avec des composants défectueux parce qu’ils aimaient bien le petit grésillement que ça faisait. Quant au son de cymbale, il a été obtenu par erreur : un des ingénieurs a renversé son thé sur le prototype, puis la machine a été rallumé et elle a donné un son ressemblant plus ou moins à la cymbale.

Comment la TR-808 a-t-elle révolutionné la musique ?

Sans surprise, la machine a été un bide total sur le marché musical. Les sons du TR-808 n’étaient absolument pas ce que les musiciens de l’époque voulaient. Roland a assez vite arrêté la fabrication surtout qu’ils n’arrivaient plus à se fournir en composants défectueux.

 

La TR-808 se retrouve alors sur le marché de l’occasion. C’est là que les producteurs de hip-hop la découvrent et l’utilisent dans des musiques. Il y a des basses et des aigus bien tranchants. Le premier morceau qui va l’exploiter à fond est Planet Rock d’Afrika Bambaataa.

 

Ce son va changer la façon dont on conçoit la musique. Jusque-là, c’était la mélodie qui était mise en avant. Mais avec la TR-808, la rythmique devient prioritaire. Et cette boîte à rythmes va être la plus utilisée de tous les temps.

 

 

 

Réalisateur : Nicolas Beguet

Nom de l'auteur : Benjamin Valière; PV NOVA

Producteur : France Télévisions; Goldenia studios

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Publié le 13/02/19

Modifié le 12/11/20

Ce contenu est proposé par