icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Radio France

Regarde cette vidéo et gagne facilement jusqu'à 15 Lumniz en te connectant !

Il n’y a pas de Lumniz à gagner car tu as déjà consommé cet élément. Ne t'inquiète pas, il y a plein d'autres contenus intéressants à explorer et toujours plus de Lumniz à gagner.

->   En savoir plus
Arts, musique et culture07:00Publié le 20/12/2022

Richard Wagner et l’art total

La musique classique, c'est magique !

Richard Wagner (1813-1883) est l’un des plus célèbres musiciens du XIXe siècle. Fort de ses 14 opéras, il a révolutionné ce genre musical ! Retour sur le parcours de ce personnage haut en couleur.

Les mille vies de Richard Wagner

Richard Wagner voit le jour en 1813 à Leipzig, petite ville située à l’époque dans le royaume de Saxe, aujourd’hui en Allemagne. Au XIXe siècle, c'est la pleine période romantique de la musique. Wagner devient compositeur, mais aussi chef d’orchestre, directeur de théâtre, auteur d’essais littéraires… Il mène une vie trépidante, qui pourrait tenir en plusieurs romans ! Pour les titres, il y aurait :

  • « L’Homme qui aime le luxe ». Wagner court sans cesse après l’argent. A 26 ans, il est tellement endetté qu’il doit fuir, à Londres puis à Paris, pour échapper à ses créanciers.
  • « L’Homme qui a du succès ». A 29 ans, Wagner retourne en Allemagne pour jouer son opéra Rienzi, le dernier des tribuns. C’est un triomphe et sa célébrité gagne bientôt toute l’Europe.
  • « L’Homme qui fuit la police ». A 36 ans, Wagner participe à une émeute révolutionnaire contre le roi de Saxe. Pour éviter la prison, il doit encore s’exiler, à Paris puis à Zurich.
  • « L’Homme aux amours scandaleuses ». En plus de ses nombreuses maîtresses, Wagner a un enfant hors mariage – très mal vu à l’époque – avec une jeune femme de 24 ans sa cadette, Cosima, fille du pianiste Franz Liszt. Pour mettre fin aux rumeurs, il l’épouse en secondes noces, et finira sa vie auprès d’elle.
  • « L'Homme qui séduit le roi ». En 1864, à 51 ans, Wagner rencontre le jeune roi Louis II de Bavière qui devient son principal mécène. Sa Majesté lui donne tellement d’argent que ses ministres accusent les deux hommes de dilapider les ressources du royaume. Cette fois, Wagner obtient de quoi réaliser son grand projet : construire son propre théâtre !

Que désigne l'art total ?

Wagner construit son théâtre, qui existe encore aujourd’hui, à Bayreuth en Allemagne. C’est là que le compositeur expérimente sa conception d’un art total. C'est-à-dire un art qui mêle musique, danse, théâtre, poésie et art plastique. Ainsi Wagner s’implique dans toutes les étapes de la production d’un opéra. Il écrit la musique et les livrets, autrement dit l’histoire et les paroles des parties chantées. Il dirige les répétitions avec les chanteurs, la construction des décors, décide de la mise en scène. 

Wagner et la révolution de l'opéra

Wagner est guidé par une vision révolutionnaire de l’opéra. Sa grande œuvre s'intitule L’Anneau du Nibelung. Inspirée de légendes allemande et scandinave, elle raconte l’histoire d’un anneau maudit forgé par un peuple de nains. Cette œuvre monumentale est un cycle de quatre opéras (une tétralogie) qui dure 15 heures ; compte près de 8 000 vers ; et met en scène plus de 30 personnages. La Chevauchée des Walkyries, créée en 1870, est intégrée au deuxième opéra. Le cycle complet de L’Anneau du Nibelung est achevé en 1876 pour l’inauguration du théâtre de Bayreuth. Wagner a alors 63 ans et aura travaillé près de 30 ans à son élaboration. Pour lui, l’opéra n’est pas un simple divertissement mais un événement qui porte une conception du monde. Dans L’Anneau du Nibelung, Wagner partage ses réflexions sur la société, la politique, l’économie, le pouvoir…

L'écriture musicale de Wagner est aussi pleine d’innovations :

  • le leitmotiv. C’est un thème musical associé à une situation, un lieu, ou un personnage. Un thème dont les variations indiquent l’évolution d’une situation ou les différentes émotions d’un personnage. Bien plus tard, le leitmotiv connaîtra un grand succès. L’Américain John Williams, par exemple, l’utilisera pour composer la musique des films Star Wars.
  • l'orchestration. Pour Wagner, ce sont les instruments, plus encore que la mélodie, qui permettent de plonger immédiatement dans l’ambiance d’une œuvre. Pour raconter la chevauchée fantastique de neuf guerrières, les Walkyries, qui emmènent au paradis les âmes des soldats morts au combat, le compositeur confie un rôle majeur aux cuivres. Pour une fois, ce sont eux, et non les cordes, qui jouent le thème principal. Wagner utilise la puissance des cuivres pour évoquer la puissance des cavalières.

Wagner explore toutes les possibilités de l’écriture musicale traditionnelle. Si bien qu’au siècle suivant, pour innover, les musiciens - Claude Debussy, Sergueï Prokofiev, Krzysztof Penderecki...- devront inventer un nouveau langage musical.

En 1883, Wagner meurt d’une crise cardiaque à l’âge de 69 ans. A l’époque, il est érigé en symbole de la musique et de la culture allemande. Aujourd’hui, il est reconnu comme un génie de la musique romantique.

► Découvre tous les épisodes de La musique classique, c'est magique !

Réalisateur : Sabine Quindou, Pierrick Servais

Nom de l'auteur : Sabine Quindou

Producteur : Big Company Prod

Année de copyright : 2022

Année de production : 2022

Année de diffusion : 2022

Publié le 20/12/22

Modifié le 21/12/22

Ce contenu est proposé par