icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

Regarde cette vidéo et gagne facilement jusqu'à 15 Lumniz en te connectant !

Il n’y a pas de Lumniz à gagner car tu as déjà consommé cet élément. Ne t'inquiète pas, il y a plein d'autres contenus intéressants à explorer et toujours plus de Lumniz à gagner.

->   En savoir plus
Orientation03:07Publié le 08/12/2023

Ingénieur commercial en alternance avec Valentin

L’alternance, t’y penses ?

Quand on est dans le commerce, il faut aimer vendre et faire du chiffre, voire gérer un stock. Mais, est-ce que c'est pareil pour un ingénieur commercial ? Quelles sont les spécificités de ce métier ? Quelles formations privilégier ? Valentin, 20 ans, à Nantes est ingénieur commercial en alternance et te raconte son parcours.

Formation : Bac pro, vente en animalerie

  • Il a toujours aimé les animaux, il rêvait même de devenir soigneur animalier. Il commence dans la vente en animalerie. A l’aise dans la vente, il continue avec un BTS en NDRC : négociation digitalisation de la relation client à Angers. La formation est généraliste, ce qui lui ouvre d’autres filières et secteurs d’activité qui l’intéressent. 

  • Passionné de drones, il contacte Dronélis, une entreprise qui vend des services de drones. Et s’inscrit en bachelor à Euridis, une école spécialisée dans la vente et la négociation. L’ambiance y est familiale, avec des conseils sur des techniques de vente plus précises. Il y apprend à communiquer efficacement avec les clients.

Choisir l'alternance pour être indépendant et pour les intérêts financiers : étudiant, on reçoit un salaire, on ne paie pas l’école, on peut bénéficier des APL et on est non imposable.

Concrètement, que fait Valentin pendant son alternance ? 

  • Il assiste les commerciaux dans leurs rendez-vous en faisant de la prospection. Elle se fait par de nouveaux outils, fini le porte-à-porte. Il faut déployer des astuces pour générer le plus de contacts possibles et récupérer des données. L’étape d’après, avoir ses propres clients. 

  • Le métier de commercial : ça bouge tout le temps, on est souvent seul, il faut savoir se motiver. Mais ce n'est pas toujours facile.  

  • Payé au résultat, doit toujours être au top. On peut trouver ça stimulant de devoir donner le meilleur de soi-même. 

  • Et demain ?  Il envisage de faire un master ingénieur d’affaires en haute-technologie, toujours en alternance, pour continuer de se former et agrandir le champ de possibilités.

Alternance en Ingénieur commercial : le conseil de Valentin

Pour faire ce métier, il faut aimer gagner de l’argent, aimer parler aux gens, avoir de l’empathie. Il ne pas avoir peur du travail, car la charge de travail est importante. Mais, ce qui prime, c’est l'honnêteté. Il appartient à une génération de docteurs plus que de vendeurs : vendre mieux et pas à tout prix. Vendre en respectant les demandes et besoins du client.

    👉 Découvre toutes les vidéos sur l'alternance.

    Réalisateur : Sarah Montégut

    Nom de l'auteur : Laurent Lévêque, Guillaume Marsaud, Sarah Montégut

    Producteur : Média TV / Studio 77

    Année de copyright : 2023

    Année de production : 2023

    Année de diffusion : 2023

    Publié le 08/12/23

    Modifié le 13/02/24

    Ce contenu est proposé par