Vidéo : Le corrigé de la dictée 2021 de Jules Verne

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Français11:43Publié le 24/05/2021

Le corrigé de la dictée 2021 de Jules Verne

Tous prêts pour la dictée !

« L’invisible Lune, visible enfin ! »

  •  Lune : s’écrit avec une majuscule dès lors que cela concerne le satellite naturel de la Terre, dans un contexte scientifique. Il en est de même pour le Soleil et la Terre. 

« Et tous trois, à travers un effluve lumineux de quelques secondes, entrevirent ce disque mystérieux que l’œil de l’homme apercevait pour la première fois. »

  • Tous : est ici un déterminant indéfini. Il se rapporte au mot « trois » employé ici comme pronom et qui représente les trois astronautes. 
  • Effluve lumineux: on ne sait s’il est masculin ou féminin.  Son genre est ici indiqué par l’adjectif épithète « lumineux », dont la finale est bien au masculin. Effluve est issu du latin effluvium qui signifie écoulement, et explique les deux f.
  • Quelques : déterminant indéfini. Rappelons que le déterminant indéfini s’accorde avec le nom qu’il détermine, ici le nom commun « secondes ». « Quelques » est au pluriel puisqu’il s’agit bien de plusieurs secondes.
  • Entrevirent : 3e personne du pluriel du passé simple. Pour comprendre son accord -nt, il faut chercher le sujet : « tous trois ».
  • Ce: déterminant démonstratif au masculin singulier. Il désigne  « disque mystérieux ». A ne pas confondre avec le pronom personnel « se », S E, lequel est toujours placé devant un verbe. 

« Que distinguèrent-ils à cette distance qu’ils ne pouvaient évaluer ? »

  • Distinguèrent-ils : verbe du 1er groupe au passé simple et à la 3e personne du pluriel en « -èrent ». Petit coup de pouce pour trouver l’accord de la terminaison grâce à la liaison « distinguèrent-ils ». La présence du pronom personnel au masculin pluriel « ils » est une reprise du groupe « tous trois » cité précédemment. D’abord ils « entrevirent », ensuite ils « distinguèrent ». 
  • Evaluer: une subtilité de la langue française, très sonore : la terminaison en [é]. La question, c’est comment l’orthographier : é ou er ? Une confusion peut exister pour les verbes du 1er groupe, entre la forme de l’infinitif qui se termine en-er et celle du participe passé en –é. En remplaçant l’infinitif du 1er groupe par un infinitif du 2e ou du 3e groupe, le tour est joué. Avec ces deux autres groupes, l’infinitif et le participe passé sont constamment différents.

« Quelques bandes allongées sur le disque, de véritables nuages formés dans un milieu atmosphérique très restreint, duquel émergeaient non seulement toutes les montagnes,

  • Quelques bandes allongées sur le disque, de véritables nuages formés : le nom noyau du premier groupe, « bandes », commande l’accord au féminin pluriel du déterminant indéfini « quelques » et du participe « allongées ». Idem pour le second groupe nominal avec le nom noyau « nuages » qui commande l’accord au masculin pluriel de l’adjectif « véritables » et du participe « formés »
  • De véritables nuages formés si un adjectif épithète (ici « véritables ») est placé devant un nom (ici « nuages »), alors on choisit la forme « de » de l’article indéfini pluriel et non plus « des ».
  • Atmosphérique: une étymologie 100% grecque. Le son f s'écrit ph, « sphère » vient du grec sphaïros qui signifie balle ou sphère. « atmos » signifie vapeur d'eau.
  • Duquel : « duquel » pronom relatif est en relation avec un mot ou un groupe qui le précède : l'antécédent, ici « un milieu atmosphérique très restreint ». On l'accorde donc au masculin singulier.
  • Emergeaient : le sujet est inversé, c'est-à-dire qu'il est placé après le verbe :  « duquel émergeaient non seulement toutes les montagnes... »

mais aussi les reliefs de médiocre importance, ces cirques, ces cratères béants capricieusement disposés, tels qu’ils existent à la surface visible. »

  • Ces : ne pas confondre « ces » démonstratif et « ses » possessif. Ils déterminent tous deux un nom au pluriel. Ici, nous sommes dans le cadre d’une description, donc « ces » démonstratif.
  • Ces cratères béants capricieusement disposés: le nom noyau « cratères » au masculin pluriel détermine l'accord de l'adjectif « béants ».
  • Tels qu'ils : locution conjonctive qui introduit une proposition subordonnée de comparaison. Lorsque « tel » est suivi de « que », il s’accorde avec le nom qui précède et qui fait l’objet de la comparaison : ici«  cirques » et « cratères ».

« Puis des espaces immenses, non plus des plaines arides, mais des mers véritables, des océans largement distribués, qui réfléchissaient sur leur miroir liquide toute cette magie éblouissante des feux de l’espace. »

  • Des océans largement distribués : un nom noyau au masculin pluriel « océans », qui commande l’accord du participe « distribués », les deux éléments sont séparés par l’adverbe invariable « largement ».

« Enfin, à la surface des continents, de vastes masses sombres, telles qu’apparaîtraient des forêts immenses sous la rapide illumination d’un éclair… »

  • Apparaîtraient : le sujet est inversé et le verbe s'accorde avec « forêts ». Quant à l'accent circonflexe sur le premier i, il n'est plus obligatoire depuis la réforme de 1990. On peut donc écrire les deux.

« Était-ce une illusion, une erreur des yeux, une tromperie de l’optique ? Pouvaient-ils donner une affirmation scientifique à cette observation si superficiellement obtenue ? »

  • Superficiellement : l'adjectif « superficiel » gagne un l supplémentaire au féminin, et son adverbe est formé sur le féminin : superficielle-ment.

« Oseraient-ils se prononcer sur la question de son habitabilité, après un si faible aperçu du disque invisible ? »

  • Se prononcer : -é ou -er, pour le savoir il faut remplacer le verbe « se prononcer » par le verbe «dire » :  « Oseraient-ils dire », le verbe est donc à l'infinitif : se prononc-er.
  • Habitabilité : une difficulté morphologique pour ce mot : il vient du latin habitabilis. Il a donc un h initial.

« Cependant les fulgurations de l’espace s’affaiblirent peu à peu ; son éclat accidentel s’amoindrit ; les astéroïdes s’enfuirent par des trajectoires diverses et s’éteignirent dans l’éloignement. »

  • Fulgurations : vient du latin fulgurare, lancer des éclairs.
  • S'amoindrit : est un passé simple à la 3e personne du singulier avec un -t final. Les verbes du 2e groupe, aux 3 premières personnes du singulier, se conjuguent de la même manière au présent et au passé simple de l'indicatif.
  • Astéroïdes : issu du grec asteroïdès, de astérie : l'étoile de mer et du suffixe -oïde : en forme de. L'accent tréma sur évite de prononcer le son « oi ».

 

Producteur : France Télévisions ; Média TV

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 24/05/21

Modifié le 24/05/21

Ce contenu est proposé par