Vidéo : Rafle du Vel-d'Hiv : Chirac reconnaît la responsabilité de la France en 1995

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire04:13Publié le 18/05/2022

Rafle du Vel-d'Hiv : Chirac reconnaît la responsabilité de la France en 1995

Cent jours

A l’occasion de la commémoration de la rafle du Vel d’Hiv, en 1995, Jacques Chirac devient le premier président à reconnaître la responsabilité de la France dans les évènements. Une prise de position contraire à celle de ses prédécesseurs, mais qui sera maintenue par les futurs Présidents.

La faute de l'Etat français

Le 16 juillet 1995, Jacques Chirac, élu président deux mois auparavant, participe à la commémoration de la rafle du Vel d’Hiv. A cette occasion, il prononce un discours qui va marquer les esprits. En effet, pour la première fois, un Président reconnait la responsabilité de la France dans les arrestations et les déportations des Juifs vers les camps d’extermination durant la Seconde Guerre mondiale. Une rupture historique avec la doctrine gaulliste de ses prédécesseurs, pour qui ce n’était pas la République française mais l’Etat français du régime de Vichy qui était responsable.

Ce discours est important pour Jacques Chirac, qui veut montrer son fort engagement dans la lutte contre l’antisémitisme. Par ses paroles, le président veut tourner la page de cette tragédie, sans pour autant l’oublier. Après lui, tous ses successeurs commémoreront à leur tour, l’année de leur élection, la rafle du Vel d’Hiv en rappelant le rôle de l’Etat dans les évènements.

Réalisateur : Jean-Marie Montali

Producteur : Zadig productions

Année de copyright : 2021

Publié le 18/05/22

Modifié le 18/05/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau :
Reprise de lecture
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau :
Reprise de lecture
Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !