Vidéo : Attentats et exécutions marquent la bataille d'Alger en 1957

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire04:21Publié le 18/03/2022

Attentats et exécutions marquent la bataille d'Alger en 1957

C'était la guerre d'Algérie

Les attentats sont une autre pratique pour installer la terreur et montrer la supériorité de celui qui frappe. Lors de la bataille d'Alger, le FLN (Front de Libération National) multiplie ses actions comme autant d'attaques aveugles.

Destruction du Casino de la Corniche de Bab El Oued

Le 9 juin 1957, un attentat au Casino emblématique d'Alger touche toute la jeunesse de Bab El Oued, quartier populaire de la ville historique. C'est une violence réelle qui touche principalement des jeunes de 18 à 20 ans. On compte une quinzaine d'amputations de jeunes filles et de jeunes gens. L'attentat était revendiqué par le FLN.  

La réplique sanglante des autorités françaises

En réaction, cinq indépendantistes sont exécutés. En 1957, le pouvoir colonial multiplie les arrestations et les exécutions. A la prison de Barberousse : une centaine de nationalistes algériens sont guillotinés dont le communiste Fernand Iveton. C'est un message de fermeté de la part du ministre de la Justice, François Mitterrand. C'est pourtant lui qui œuvrera 25 ans plus tard avec Robert Badinter pour l'abolition la peine de mort.

Une décélération de la violence inespérée

L’ennemi public numéro un, Yacef Saadi, l'un des dirigeants du FLN est isolé et cerné. Il décide d'arranger une médiation avec Germaine Tillion, ethnologue qui a fondé les centres sociaux en Algérie et qui fait figure de paix. Lors de cette rencontre, la discussion dévie sur la Résistance française, l’exécution des camarades et l’expérience de la trahison. Par pure compassion, Germaine Tillion avoue qu’elle le considère comme un assassin. Le Responsable du FLN craque et renonce à fabriquer d'autres bombes. Dès lors, Germaine Tillion est convaincue qu’il faut aller vers une décélération de la violence, c’est à dire à la fois supprimer les attentats et supprimer les exécutions. Elle rencontre alors tous les responsables du côté français mais mesure à regret l’impuissance des services de l’Etat français dans cette situation.

Réalisateur : George-Marc Benamou, Stéphane Benhamou, Mickaël Gamrasni

Producteur : Siècle Production

Année de copyright : 2022

Année de production : 2022

Publié le 18/03/22

Modifié le 29/03/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau :
Reprise de lecture
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau :
Reprise de lecture
Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !