Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Spécialités05:50

Bases de données

L’informatique et ses fondements

Base de données : qu'est-ce que c'est ?

La gestion des données

Dans la vie courante, on a souvent à gérer des stocks, un ensemble de clients, des ventes, un inventaire de bibliothèques, un site web... Ce sont des données qu'on veut manipuler, de manière simple, sans forcément savoir comment sont organisées les données, comment elles ont été codées, avec quel nombre de bits, etc. C'est ce que permettent de faire certains logiciels, appelés systèmes de gestion de base de données, qui agissent comme des médiateurs entre l'humain et les données stockées dans l'ordinateur. Par exemple, MySQL est un de ces systèmes.

Le modèle relationnel

Les bases de données sont souvent manipulées par un modèle qu'on appelle modèle relationnel. Les relations sont des tableaux contenant les données qu'on veut manipuler.
Prenons l'exemple de 2 tableaux : le premier s'appelle « Films » et contient 3 colonnes (titre, réalisateur, acteur principal). Le deuxième tableau s'appelle Séances et contient également 3 colonnes (titre, le cinéma où le film est joué, l'heure de la séance). On aurait pu utiliser un seul tableau regroupant toutes ces informations, mais on aurait eu beaucoup de duplications, d'informations stockées plusieurs fois. 

Les requêtes

Le modèle relationnel permet de faire des requêtes. Une requête, c'est par exemple : « Où est-ce que je peux voir un film avec tel ou tel acteur ? » Pour la formuler, on utilise le langage SQL : « Trouve-moi les cinémas – c'est la ligne select Cinéma – en regardant dans les tables "Films" et "Séances" – que j'ai définies précédemment – et parmi ces tables, tu vas trouver les lignes pour lesquelles le titre du film est le même titre que la séance et l'acteur est l'acteur que je cherche ». Ce langage sera traduit en langage machine et exécuté rapidement par l'ordinateur.

Protection et partage des données

Les bases de données permettent aussi de protéger les données. Aujourd'hui, les données ont une très grande valeur. Par exemple, les comptes d'une entreprise ou les photos de vacances sont stockées dans des systèmes informatiques, qui ne sont pas infaillibles. Il peut y avoir des pannes matérielles, des bugs logiciels, des attaques de pirates qui peuvent entraîner une perte de données. Les bases de données mettent en œuvre des systèmes qui vont permettre d'éviter ce genre de problème, en assurant notamment la réplication entre les données, le stockage de données à plusieurs endroits. Si jamais un des serveurs tombe en panne, on pourra toujours accéder aux données stockées ailleurs. 

Les bases de données servent aussi à partager les données. Souvent, des ensembles de données sont manipulées par plusieurs utilisateurs. Les bases de données définissent des transactions (des opérations), qui permettent de faire des accès concurrents entre différents utilisateurs, des modifications de la base de données sans qu'il y ait de conflit si jamais ils accèdent à la même chose en même temps.

 

À retenir

  • L'ordinateur stocke les données de manière pas forcément compréhensible pour un humain, avec plein de bits utilisés pour chacune des données, éventuellement de la compression, un ordre particulier, une organisation de mémoire particulière. L'humain veut directement manipuler ces données de manière simple.
  • Les systèmes de gestion de bases de données fournissent un moyen pratique d'accéder aux données, vraiment compréhensible pour les humains. Elles sont aussi un moyen d'éviter des pertes de données ou de parer aux problèmes d'accès concurrents si jamais plusieurs utilisateurs partagent les mêmes données en même temps et les modifient en même temps.

Nom de l'auteur : Liliane Kahmsay / Florent Masseglia

Producteur : Inria

Publié le 20/06/19

Modifié le 06/11/19

arrow
voir plus