Comprendre les logiciels libres 1/2

Le numérique et ses sciences dans le réel

Publié le 02/07/19Modifié le 06/11/19

Sur le même sujet

Que veut dire "libre" dans "logiciel libre" ?

Il n'y a rien dans la définition du logiciel libre qui définisse la gratuité. Donc on peut répondre, si la plupart des logiciels libres qu'on connaît sont gratuits, c'est juste une incidente, c'est la façon dont les personnes ont décidé de les distribuer.

  • Les 4 libertés du logiciel libre sont de pouvoir exécuter le logiciel. Donc une fois qu'on l'a reçu, on peut l'exécuter pour faire ce qu'on veut, il n'y a pas de limitation à l'exécution, ni pour un but particulier, ni dans une situation particulière ou pour un pays particulier, donc on peut l'exécuter partout.
  • On a le droit d'étudier le fonctionnement du logiciel et cette liberté vient avec le fait qu'on doit obtenir la définition du logiciel, le programme initial qui permet de compiler et de fabriquer du logiciel qui s'exécute.
  • Donc le logiciel a 2 formats, un format source et un format exécutable, c'est celui avec lequel on travaille quand on est l'utilisateur. Le format source, c'est celui qui sert à modifier le comportement du programme et à le créer, donc ça, ce sont les 2 premières libertés.
  • Après la liberté de modification, on a la liberté de redistribuer le logiciel. Si on nous a donné un logiciel ou qu'on nous a vendu un logiciel libre, et qu'on s'en sert, on a donc le format source et  la possibilité de le distribuer à qui on veut, de la façon dont on le désire. Il n'y a pas de limitation à la distribution du logiciel. On a le droit de le revendre, ça, c'est la 3ème liberté,
  • Et la dernière liberté c'est celle de le modifier, de l'améliorer, de le transformer. Et donc on n'est pas limité non plus. L'utilisateur a toutes les libertés et  une fois qu'on l'a amélioré, à nouveau, on peut le redistribuer.

Des exemples de "logiciels libres"

  • Je vais prendre des exemples de logiciels qu'on utilise assez couramment : Firefox, le navigateur pour aller sur le net, est une solution libre qui a aussi l'avantage de fonctionner sur toutes les plates-formes. Quel que soit l'ordinateur que vous avez, vous trouverez un Firefox, ça permet d'apprendre un seul logiciel et quel que soit le matériel que vous achèterez plus tard, vous avez la garantie que vous pourrez continuer d'utiliser ce logiciel.
  • Vous avez d'autres logiciels par exemple, pour regarder, diffuser et enregistrer les vidéos : VLC qui est un logiciel grand public.
  • Et le grand classique aussi, c'est Libre Office, qui est un logiciel de bureautique qui permet de faire les grandes utilisations bureautiques qu'on connaît, donc du traitement de texte, des tableurs, des présentations.

Petite histoire du logiciel libre : les débuts : Richard Stallman

  • Initialement, le logiciel plus ou moins était libre. C'est la nature même du logiciel que de pouvoir être distribué, échangé, etc. À un moment donné, les vendeurs de matériel se sont séparés des vendeurs de logiciels. C'est là qu'est arrivé le fait qu'il allait falloir protéger, vendre du logiciel à part entière et on a commencé à poser des licences commerciales sur le fait qu'on ne pouvait pas utiliser le logiciel sous toutes ses conditions. 
  • Avant c'était beaucoup plus lié au matériel, donc à un moment, l'initiateur du logiciel libre, c'est Richard Stallman, un américain chercheur qui appartenait à un laboratoire d'intelligence artificielle du MIT, qui utilisait des logiciels a décidé au maximum de libérer tout ce qu'il pouvait.
  • Il a défini les 4 libertés et  monté une fondation, la Free Software Fondation, pour défendre ces libertés. Il a aussi défini des licences associées pour pouvoir garantir que ces libertés restent sur les logiciels et qu'elles ne pouvaient pas être à nouveau perdues.

Petite histoire du logiciel libre : unix, linux

  • Autour de lui, on va trouver des personnes qui ont travaillé sur GNU, qui est un Unix libre. Entre 1971 et 1980, les Unix propriétaires sont sortis. Pour proposer des Unix, à tout le monde,  il a fallu que des personnes développent des logiciels libres pour Unix. Donc c'est de là que ça a démarré.
  • Aujourd'hui, on est arrivé à Linux. Et Linux, c'est le travail qu'a fait Linus Torvalds, un étudiant finlandais pour compléter l'offre de GNU qui n'offrait pas le noyau, la partie qui permet vraiment de faire tourner l'Unix sur tout matériel. Il a donc complété l'offre GNU et Linux a pris, avec le temps, pratiquement toutes les places où étaient les logiciels et les systèmes Unix propriétaires.

Nom de l'auteur : Liliane Kahmsay / Florent Masseglia

Producteur : Inria

Voir plus