Vidéo : Botticelli est-il devenu fanatique ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Options01:58Publié le 27/09/2021

Botticelli est-il devenu fanatique ?

Ouh là l'Art !

A la Renaissance italienne, le grand peintre humaniste Botticelli réagit de façon inattendue à la crise politique et morale qui secoue la République de Florence. Décryptage avec Adèle Van Reeth.

Bûcher des vanités de Florence

En 1497,  à Florence, en Italie, alors que le grand carnaval bat son plein, un grand bûcher s’embrase, et des dizaines d’objets sont jetés dans le feu. Dans le public se trouve le peintre Sandro Botticelli, devenu célèbre une dizaine d’années auparavant pour ses œuvres : le Printemps et la Naissance de Vénus, adressés à ses mécènes, la famille des Médicis. Mais depuis, la situation politique a changé, et c’est un moine catholique, Jérôme Savonarole, qui s’est emparé du pouvoir. La solution qu’il propose est radicale : seule une purification des mœurs aura pour effet de sauver la République florentine.  Ce grand bûcher est allumé afin de détruire ce qu’il appelle les « vanités » : bijoux, livres et… œuvres d’art, quand celles-ci n’ont aucun rapport avec Dieu. Comment Botticelli, connu pour son raffinement et son engagement humaniste, réagit-il face à cet autodafé ?

Botticelli, de l'humanisme au fanatisme ?

Les grands discours de Savonarole contre le dévoiement de l’art ne provoquent pas chez Botticelli de rébellion. Au contraire, le maître italien semble adhérer à ce combat.La légende raconte qu’il aurait alimenté le bûcher des vanités avec ses propres toiles représentants des nus. Alors l’humaniste serait-il devenu fanatique ? Était-ce par conviction religieuse ou pour sauver sa peau d’artiste florentin ? Ce que l’on sait, c’est qu’après avoir peint quelques toiles mystiques, Botticelli finit sa vie dans la misère. Quand il meurt à Florence, en 1510, il est quasiment oublié... Heureusement, sa Vénus, elle, est restée les pieds dans l’eau !

 

► Découvrez les autres vidéos de la série Ouh là l'Art !

Nom de l'auteur : Adèle Van Reeth

Producteur : D18 / Tim Newman

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 27/09/21

Modifié le 27/09/21

Ce contenu est proposé par