Vidéo : La Deuxième République abolit l’esclavage

icu.next-video

Contenu proposé par

Arte
Histoire03:26Publié le 03/01/2022

La Deuxième République abolit l’esclavage

Histoires d'histoire

Après l’échec de la tentative de 1794, la Seconde république abolit définitivement l’esclavage, le 27 avril 1848. Avec son tableau, L'Abolition de l'esclavage dans les colonies françaises en 1848, Biard nous raconte la réception de ce décret dans les colonies.

La proclamation de la liberté des Noirs

Le 27 avril 1848, le gouvernement provisoire de la IIe République proclame la suppression de l’esclavage. Pourtant, ce n’est pas la première tentative. En 1794, pendant la Révolution, la convention avait déjà aboli l’esclavage dans les colonies françaises, mais sous la pression des planteurs antillais qui souhaitaient recevoir une compensation financière, l’empereur Napoléon l’avait rétabli dès 1802. En 1848, lorsqu’il rédige le décret, Victor Schœlcher, figure emblématique du combat contre l’esclavage, précise bien que cette fois, l’abolition de l’esclavage est : définitive.

L’œuvre de François-Auguste Biard

Dans sa peinture réalisée en 1849, François-Auguste Biard représente le moment de la proclamation l’abolition de l’esclavage, le 27 avril 1848. Le centre de l’image est occupé par deux anciens esclaves qui brandissent les chaînes dont ils sont libérés. Au pied des deux hommes, d’autres esclaves agenouillés remercient le député chargé de l’annonce. Représentant de la République française, il tient le texte du décret dans sa main droite, son bras gauche guide notre regard vers le drapeau tricolore de la nation française. Au côté du député se trouvent des mousses marins, symbole de la présence armée dans les îles. Face à eux, les derniers personnages de la toile : les responsables de la société coloniale vêtus de blancs. Dans la composition du tableau, les étoffes luxueuses s’opposent à la semi-nudité des anciens esclaves dont les corps forment une masse compacte. Pour finir, le paysage avec ses cocotiers incarne une représentation idéalisée des colonies sucrières françaises.

 

Pour en savoir plus, découvrez notre dossier L'esclavage, comprendre son histoire

Réalisateur : David Renaud

Producteur : RMN - Grand Palais

Année de copyright : 2020

Publié le 03/01/22

Modifié le 09/09/22

Ce contenu est proposé par