Vidéo : Pourquoi Picasso a-t-il peint Guernica en gris ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Options02:14Publié le 17/01/2022

Pourquoi Picasso a-t-il peint Guernica en gris ?

Ouh là l'Art !

La toile monumentale Guernica est l'une des œuvres les plus célèbres de Pablo Picasso. Le peintre y dépeint le bombardement de la ville espagnole. Pourquoi Picasso choisit d'employer la couleur grise plutôt que le rouge du sang qui a pourtant tant coulé à Guernica ? Décryptage avec Adèle Van Reeth.

Origines de Guernica

Le 26 avril 1937, en pleine guerre d’Espagne, la ville de Guernica est entièrement détruite par les bombardements de l’Allemagne nazie et de l’Italie fasciste. Le lendemain, le quotidien parisien Ce soir publie une série de photos pour témoigner du drame. La capitale est sous le choc. Quai des grands Augustins, dans l’atelier du plus illustre des peintres espagnols, nombreuses sont les personnes à retrouver Pablo Picasso pour exprimer leur perplexité. Parmi eux, Paul Eluard somme le peintre de s’emparer de cette horreur. Picasso l’écoute et se met à la tâche. La toile terminée début juin portera le nom de la ville : Guernica. On y voit des corps disloqués et hurlants, et des bâtiments en ruines, le tout peint dans un nuancier de gris particulièrement précis.

De la photo noir et blanc de Dora Maar à la peinture de Picasso

Cette toile ne raconte pas que le triste sort de la ville espagnole, elle est aussi le récit d’une histoire d’amour entre Picasso et Dora Maar, intellectuelle et photographe qui sera présente lors de la réalisation du tableau. À chaque séance, elle prend une photographie de l’artiste et de sa toile, ce qui permet au peintre d’avoir sous les yeux les différentes étapes de sa réalisation. Grâce à ces clichés, Picasso peut modifier son travail afin d’obtenir l’équilibre subtil entre les noirs et les blancs qui font la force de la photographie. Le travail de Dora Maar offre à Picasso l’occasion de percevoir sous un œil nouveau les nuances qui confèrent à l’atrocité du bombardement l’acuité d’un regard photographique. Leur amour ne survivra pas, mais en hommage à cette histoire, Picasso surnommera Guernica : « le corps déchiré de l’amour ».

► Découvrez également les origines de la période bleue de Picasso.

Nom de l'auteur : Adèle Van Reeth

Producteur : D18 / Tim Newman

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2022

Publié le 17/01/22

Modifié le 17/01/22

Ce contenu est proposé par