Vidéo : Comment l’électricité est entrée dans la musique ?

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Arts et culture03:45

Comment l’électricité est entrée dans la musique ?

Les folles inventions musicales avec PV NOVA

Le youtubeur PV Nova raconte l'histoire des instruments électriques.

Avant les instruments électriques, les instruments acoustiques

Les premiers instruments de musique étaient acoustiques, c’est-à-dire qu’ils produisaient du son sans avoir besoin d’être branchés. Parmi eux : le piano, la flûte, le violon, le tambour, le triangle… Au fil des siècles, de nouveaux instruments sont apparus, et certains au contraire ont disparu.

 

C’est le cas du luth. La raison ? À la même époque, la guitare existait déjà. Elle avait un son à peu près identique, mais en beaucoup plus puissant. On l’entendait mieux. Et comme beaucoup d’instruments qui manquaient de volume sonore, le luth a disparu et la guitare est restée.  

L’apparition des instruments électriques

Dans les années 1900, le jazz est le style à la mode. Dans cette musique, la guitare est coincée entre la batterie, les trompettes, les saxos et les tubas. Face à ces instruments, une guitare n'a aucune chance de se faire entendre. C’est pour cette raison qu’elle se retrouvait systématiquement à faire l’accompagnement derrière.

 

Dans les années 1920, le micro a déjà été inventé et Rickenbacker a l’idée d’en installer sur sa guitare. Ces micros vont capter les vibrations des cordes, les transformer en signal électrique et les envoyer sur un ampli qui va les amplifier. La guitare électrique était née. Ensuite, on s’est mis à tout amplifier : les pianos, les orgues et même les violons.

 

 

Réalisateur : Nicolas Beguet

Nom de l'auteur : Benjamin Valière; PV NOVA

Producteur : France Télévisions; Goldenia studios

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Publié le 07/02/19

Modifié le 12/11/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par