Comment l’électricité est entrée dans la musique ?

Les folles inventions musicales avec PV NOVA
Publié le 07/02/19Modifié le 08/07/19

Sur le même sujet

PV Nova raconte l'histoire des instruments électriques.

Comment sont nés les instruments électriques ?

Est-ce que vous avez déjà assisté à un concert de rock ? Mais… sans électricité ? Eh oui, dans la musique actuelle, la plupart des instruments sont électriques : guitare, basse, synthé… Mais comment en est-on arrivé là ? Générique ! Euh, non, on va plutôt rester sur la version habituelle, hein ? Générique !

Les premiers instruments de musique étaient acoustiques, c’est-à-dire qu’ils produisaient du son sans avoir besoin d’être branchés.

Ce qui est vraiment cool, parce qu’à la préhistoire on avait quand même très très peu de prises électriques.

Comme instruments acoustiques, on a par exemple le piano, la flûte, le violon, le tambour, le triangle, bref tous les instruments d’un orchestre. Au fil des siècles, y a de nouveaux instruments qui sont apparus, et puis certains qui au contraire ont disparu. Par exemple le luth.

Le souci du luth, c’est qu’à la même époque la guitare existait déjà, elle avait un son à peu près identique, mais en beaucoup plus puissant. On l’entendait mieux, en fait. Et comme beaucoup d’instruments qui manquaient tout simplement de volume sonore, le luth a disparu et la guitare est restée.  

Bon, on avance un peu dans le temps , on arrive dans les années 1900, et là le style à la mode, c’est le jazz. Donc la guitare, elle est coincée entre la batterie, les trompettes, les saxos, les tubas, et… ben je pense que ça donnait à peu près ça.

Eh oui : face à une batterie et des cuivres, une guitare a zéro chance de se faire entendre, et c’est pour ça qu’elle se retrouvait systématiquement à faire l’accompagnement derrière. Heureusement, à l’époque dont je vous parle, dans les années 1920, le micro a déjà été inventé, et un certain Rickenbacker a l’idée d’en installer sur sa guitare. Ces micros vont capter les vibrations des cordes, les transformer en signal électrique et les envoyer sur un ampli qui va les… amplifier, c’est pour ça que ça s’appelle un ampli. La guitare électrique était née ! Yeaaaaah. Enfin, plutôt la poêle à frire électrique. Oui, c’est le nom qu’on donnait aux premières guitares électriques : les frying pan, parce qu’elles ressemblaient à des poêles à frire.

Ensuite, on s’est mis à tout amplifier : les pianos, les orgues et même les violons.

N’empêche, je me dis que c’est quand même pas de chance : parce que pour sauver le luth, finalement… ben il aurait suffi d’inventer le luth électrique.

Yeah baby ! Rock’n luth ! Hum, ça sonne pas terrible. Yeah ! Luth’n roll ! Non ben je crois qu’il a bien fait de disparaître.
A la prochaine tout le monde, ciao !

Réalisateur : Nicolas Beguet

Nom de l'auteur : Benjamin Valière; PV NOVA

Producteur : France Télévisions; Goldenia studios

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :