Vidéo : Le putsch des généraux en 1961

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire04:12Publié le 18/03/2022

Le putsch des généraux en 1961

C'était la guerre d'Algérie

Quelques mois après le référendum sur l’autodétermination, quatre généraux qui refusent l’objectif de De Gaulle de rendre l’Algérie indépendante lancent un putsch. Une tentative de coup d’état qui échouera, notamment en raison d’un trop faible soutien militaire…

Le refus de perdre l’Algérie française

Le 8 janvier 1961, le référendum sur l’autodétermination de l’Algérie initié par Charles de Gaulle récolte une large majorité de « Oui ». Le Président a alors le champ libre pour mettre fin à la guerre d'Algérie et rendre au pays son indépendance. Mais les généraux Challe, Salan, Jouhaud et Zeller n’acceptent pas cette décision, et décident alors d’organiser un coup d’état : le putsch des généraux.

Une coopération inattendue entre quatre hauts gradés très différents, possiblement unis par la crainte de ce qu’il adviendra des Européens d’Algérie et des harkis qui les ont aidés. Peut-être sont-ils également motivés par la menace d’une arrivée soviétique qui serait permise par le FLN.

Un putsch qui ne prend pas

Ainsi, dans la nuit du 21 avril 1961, des unités de parachutistes se déploient à Alger et s’emparent de tous les lieux stratégiques. Les putschistes affirment vouloir renouveler leur serment de garder l’Algérie dans la souveraineté française. Une lueur d’espoir renaît chez les Français encore sur place. Les instigateurs du coup d’état envisagent même de prendre le pouvoir en France, poussant le gouvernement du Premier ministre Michel Debré à décréter l’état d’urgence. Paris est barricadé, et les communications comme les vols avec l’Algérie sont suspendus.

Cependant, si les généraux putschistes obtiennent facilement le soutien des habitants d’Alger, ils ne sont rejoints que par une faible minorité de régiments. La plupart, en Algérie mais aussi en France, ne se rallient pas à eux. Le coup d’état traîne alors en longueur, laissant à de Gaulle le temps de s’organiser.

Réalisateur : George-Marc benamou, Stéphane Benhamou, Mickaël Gamrasni

Producteur : Siècle Production

Année de copyright : 2022

Année de production : 2022

Publié le 18/03/22

Modifié le 18/03/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau :
Reprise de lecture
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau :
Reprise de lecture
Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !