Vidéo : Pourquoi Georgia O’Keeffe peignait-elle des fleurs ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Options01:33Publié le 04/10/2021

Pourquoi Georgia O’Keeffe peignait-elle des fleurs ?

Ouh là l'Art !

Connue pour ses peintures quasi photographiques, Georgia O’Keeffe représentait souvent des fleurs vues de très près, cherchant à contraindre le spectateur à regarder ce qu'il a sous les yeux et qu'il ignore parfois. Décryptage avec Adèle Van Reeth.

Les fleurs de Georgia O’Keeffe

Considérée comme l'une des plus grandes artistes de sa génération, l'Américaine Georgia O’Keeffe (1887-1986) faisait passer l’art bien avant sa condition de femme-artiste. A tel point que sa garde-robe était volontairement austère, de manière à évacuer pour de bon le sujet de la féminité auquel les critiques ne cessaient de la ramener. N’allez pas croire que si elle peignait des fleurs, c’était par goût. Au contraire...

Je déteste les fleurs. Je les peins uniquement parce qu’elles sont moins chères que des mannequins et qu’elles ne bougent pas.

Georgia O’Keeffe

Peinture de Georgia O’Keeffe : de la réalité au fantasme érotique

Au fond, ce que cherche la peintre, c’est d’inviter le spectateur à prendre le temps de regarder ce qu’il a sous les yeux. Qu’elle peigne des paysages de l’ouest américain ou des fleurs, Georgia O’Keeffe veut mettre sous les yeux la réalité telle qu’on ne la regarde jamais. Ainsi quelques pétales de fleurs vont-ils s’étaler le long d’une grande toile blanche, ou le précieux pistil contenu au cœur de la fleur devenir le lieu de tous les fantasmes érotiques. Mais ne parlez pas à l'artiste de symbolisme ! « Lorsque les gens voient des symboles érotiques dans mes œuvres, c’est leur problème », assure celle pour qui les choses étaient beaucoup plus simples : « je voudrais vous faire voir une fleur à travers mes yeux ». Et c’est exactement ce que font ses tableaux.

 

► Découvrez toutes les vidéos de la série Ouh là l'Art !

Nom de l'auteur : Adèle Van Reeth

Producteur : D18 / Tim Newman

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 04/10/21

Modifié le 11/10/21

Ce contenu est proposé par