Vidéo : Formation des étudiants indiens : des enjeux géopolitiques

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Voie générale03:23Publié le 08/02/2022

Formation des étudiants indiens : des enjeux géopolitiques

Géopoliticus

L’Inde devrait devenir en 2023 le pays le plus peuplé du monde d’après les projections des Nations Unies. En 2050, le nombre d’Indiens devrait atteindre 1,668 milliard, dans un pays dont la croissance est freinée par le manque d’infrastructures. Aujourd’hui, 53 % de la population a moins de 25 ans. Dans ce contexte, l’enseignement supérieur est un enjeu central pour le développement socio-économique du pays. En effet, ses besoins actuels et futurs en techniciens, ingénieurs et chercheurs, sont énormes.

La formation des étudiants : un enjeu socio-économique pour l'Inde

L’Inde possède des établissements d’enseignement supérieur présents dans les classements internationaux, notamment pour la formation des ingénieurs. Mais l’ensemble des universités et des grandes écoles sont trop petites par rapport aux besoins sans cesse croissants du pays. Les étudiants issus de familles aisées ou ayant obtenu une bourse d’étude universitaire, partent donc suivre leurs études supérieures à l’étranger. Ils étaient 123 000 en 2006 et 750 000 en 2019. Les pays anglophones comme les États-Unis, le Canada, l’Australie et la Grande-Bretagne, sont leurs destinations prioritaires. Avec la colonisation britannique, l’anglais est la seconde langue officielle du pays. Et c’est aussi la langue d’enseignement dominante dans le système supérieur indien.

Les étudiants chercheurs indiens : un levier géopolitique

Aujourd’hui, l’Inde représente un vivier considérable de jeunes chercheurs de haut niveau dans les domaines des mathématiques, de l’informatique, du commerce et de la gestion. Issus d’établissements prestigieux, très reconnus au plan international, ils fournissent une main-d’œuvre scientifique recherchée par les plus grands laboratoires du monde anglo-saxon. Chiffre éloquent : un tiers de la recherche est effectuée pas les Indiens aux États-Unis. En plus de la circulation de ses étudiants, l’Inde se modernise en bénéficiant de transferts de technologies en provenance de l’étranger. Ces transferts prennent la forme de coopérations technologiques entre des entreprises étrangères et indiennes, d’achats de brevets ou de concessions de licences, ou encore d’investissements directs étrangers par l’installation de filiales en Inde. Ils sont nombreux dans les secteurs de la biotechnologie, des télécommunications et de l’armement.

La stratégie de la connaissance, un choix payant pour l'Inde

Formation des étudiants à l’étranger et transfert de technologie, c’est en partie grâce à cette « double stratégie de la connaissance » que l’Inde est devenue un des États les plus puissants du monde. Une stratégie qui devrait lui permettre, d’ici quelques années, de concurrencer la puissance économique et géopolitique de la Chine dans la zone indopacifique.

 

► Découvrez toutes les vidéos de la série Géopoliticus.

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Eric Mottet

Producteur : France Télévisions, Producteur exécutif : Corner Prod

Année de copyright : 2022

Année de production : 2022

Année de diffusion : 2022

Publié le 08/02/22

Modifié le 13/07/22