Vidéo : Goya était-il graveur ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Options01:42Publié le 27/12/2021

Goya était-il graveur ?

Ouh là l'Art !

Tout au long de sa carrière de peintre, l'artiste espagnol Francisco de Goya a su mettre ses pinceaux de côté pour perfectionner sa technique de graveur. Explications avec Adèle Van Reeth.

Goya et la gravure comme engagement politique

Francisco de Goya (1746 - 1828) fait partie de ces artistes qui, au XVIIIe et au XIXsiècles, vont donner à la gravure un ton satirique, plus politique aussi. Dans Caprichos (Caprices), les sujets, loin des représentations bibliques, inaugurent la gravure romantique. En 1810, pendant la guerre d’indépendance espagnole, Goya crée sa seconde série de gravures, Les Désastres de la guerre, dans laquelle il reproduit des scènes de combat à la limite du supportable. À cette époque, Goya se politise lorsque l’armée napoléonienne envahit l’Espagne. En dix ans, sa technique de graveur s’améliore au point de pouvoir saisir avec une précision inédite la souffrance des hommes en train de mourir. Deux autres séries, La Tauromaquia, dans laquelle il renoue avec un sujet plus populaire, et Les Disparates voient le jour.

Goya, un maître de la gravure

Si le travail de graveur de Goya fut ignoré par ses contemporains, il est considéré aujourd’hui comme le maitre incontesté de cette technique artistique à son époque, et comme celui qui fit basculer la gravure traditionnelle vers la modernité.

 

► Découvrez toutes les vidéos de la série Ouh là l'Art !

Nom de l'auteur : Adèle Van Reeth

Producteur : D18 / Tim Newman

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 27/12/21

Modifié le 04/01/22

Ce contenu est proposé par