vidéo suivante

Contenu proposé par

France Médias Monde
sso_title
sso_description
Education aux médias et à l'information02:50

Intox sur les phénomènes naturels : comment les repérer ?

Info ou Intox

Parmi les vidéos ou images incroyables que l'on peut trouver sur les réseaux sociaux, les phénomènes naturels prennent une grande place...

Mais bien souvent, ces images sont manipulées ou publiées avec de fausses légendes afin de les rendre attractives et virales. Voici comment repérer ce type d'images.

Est-ce la foudre qui frappe la rivière ?

Au risque de vous décevoir, cette vidéo ne montre pas la foudre qui tape dans une rivière. Vous pouvez le vérifier en trois étapes :

Etape 1 : Tapez « YouTube DataViewer » dans un moteur de recherche. Vous trouverez un lien vers un outil gratuit d’Amnesty International permettant de vérifier les vidéos sur YouTube.

Etape 2 : Copiez et collez l’URL de la vidéo puis cliquez sur « reverse image search »

Etape 3 : Regardez dans la liste l’endroit où votre vidéo a déjà été publiée et partez à la recherche d’informations complémentaires. Ici, on trouve un lien publié en 2012 et on découvre une légende en anglais. « Dans cette vidéo, nous avons élargi le cours d’eau ». Et si on clique sur le lien ci-dessous, on tombe sur le site d’une entreprise finlandaise spécialisée dans l’aménagement des espaces côtiers. Elle avait simplement dynamité le cours d’eau afin de créer une nouvelle plage. En Finlande se trouve un homme qui recense des phénomènes naturels incroyables, mais totalement faux. Il s’appelle Janne Ahlberg. Il va vous parler d’une image animée assez surprenante.

« Ma première pensée a été que ça ne pouvait pas être vrai parce que les tornades ne ressemblent pas à ça. Dans ce cas, j’ai pris une capture d’écran du GIF, juste une seule image, et j’ai fait une recherche d’image inversée pour retrouver l’originale. C’était l’œuvre d’un artiste 3D, Filip Holdas. Il a fait plusieurs œuvres artistiques assez similaires, probablement 50 % des photos de la nature. Sur les réseaux sociaux sont en réalité des œuvres digitales qui sont partagées comme des photos réelles. Ceux qui les partagent se fichent que ce soit vrai ou non. Ils les partagent parce que c’est leur modèle économique. Quand ces comptes auront atteint un, deux, trois millions d’abonnés, ils seront revendus, puis changeront de nom. Ça arrive parfois juste sous vos yeux sans que vous ne vous en rendiez compte ».

Vous voyez, derrière ces photos montrant les prouesses de la nature, se cache un marché bien huilé dont l’objectif est d’avoir des partages et des clics contre de l’argent. Ne leur donnez pas cette opportunité… Pas de partage sans avoir vérifié l’image.

Producteur : France 24

Publié le 07/11/19

Modifié le 06/03/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par