Super colonie de fourmis

icone menu
Clin d'œil en Méditerranée
Publié le 20/05/19Modifié le 20/05/19

Sur le même sujet

Avez-vous déjà vu une grosse fourmilière, oui ? Et une très très grosse fourmilière, aussi ?

Mais connaissez-vous la super colonie de fourmis ?

C'est ainsi que l'on nomme des colonies d'insectes sociaux formées de multiples reines et de nids. Les ouvrières se déplacent librement de l'une à l'autre, comme si elles appartenaient toutes à une unique fourmilière. Et devinez quoi, la plus grande super colonie de fourmis connue au monde s'étend sur 6000 kilomètres, le long du Portugal et jusqu'en Italie, en passant par les côtes espagnoles et françaises : c'est la fourmi d'Argentine, la "Linepithema Humile". Arrivée comme passager clandestin de bateaux argentins dès 1847, à Madère puis en Espagne.

Normalement, les fourmis son rivales et s'affrontent d'un nid à l'autre, même au sein d'une même espèce. Ce que fait la fourmi d'Argentine aussi, mais en Argentine seulement, car débarquées en Europe, elles se sont étendues sans danger et ont perdu l'habitude de s'entretuer. Certains chercheurs suggèrent que cela vienne en partie du changement d'alimentation.

Quelle qu'en soit la raison, elle a donc progressé de manière spectaculaire ; les individus des différents nids s'associant pour massacrer au passage de nombreuses espèces locales. Le plus incroyable, la fourmi voyageuse arrivée sur nos terres ne s'est pas arrêtée là.

Des chercheurs ont identifié des supers colonies de fourmis d'Argentine aux Etats-Unis et au Japon. Et d'une super colonie à l’autre, les individus se reconnaissent comme sœur. L'ensemble constitue ce que l'on nomme une méga colonie, c'est la plus grande colonie d'insectes et même d'animaux sur la planète. Heureusement, un nouveau super colonie de fourmis d'Argentine a fait son apparition en Catalogne, moins nombreuses mais rivales. Et les scientifiques y voient l'espoir de revenir à une diversité plus bénéfique pour les autres espèces.

Retrouve ce contenu dans :