Vidéo : Ghada Amer – « My Nympheas »

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Options01:38Publié le 14/06/2021

Ghada Amer – « My Nympheas »

Oh! AfricArt

Direction l’Égypte pour découvrir les arabesques et les visages à peine visibles de Ghada Amer dans My Nympheas. Claude Monet, féminisme, corps… Avec ses entrelacs de fils, l’artiste américano-égyptienne nous propose une lecture multiple de ses œuvres.

Hommage à Claude Monet

Ghada Amer a intitulé son œuvre My Nympheas. Ce titre fait référence aux tableaux Les Nymphéas, une série de peintures de l’artiste français Claude Monet (1840-1926), représentant le jardin de sa maison de Giverny.

L’artiste égyptienne en offre une interprétation faite de broderies. Cette matière donne un aspect épais et aquatique à sa toile. De près, l’œuvre montre des corps féminins. De loin, on ne les voit plus. L’artiste propose ainsi un jeu entre figuration et abstraction. Cet effet est un autre hommage à Claude Monet, peintre impressionniste, précurseur de l’art abstrait

Un manifeste féministe

Autre message de Ghada Amer : l’histoire de l’art a été confisquée par les hommes. Comment en parle-t-elle ? Par la représentation de visages féminins et par le choix de la broderie, une pratique traditionnellement dévolue aux femmes. L’artiste met ici la broderie au rang d’art pour se réapproprier, en tant que femme, ce territoire.

Éloge de la liberté des corps

Derrière les arabesques de fils, on aperçoit des formes féminines, avec des regards et des gestes sensuels. Ces femmes semblent être des nymphéas aphrodisiaques. My Nympheas est aussi peut-être, une invitation au plaisir.

Réalisateur : Fabrice Michelin

Nom de l'auteur : Elizabeth Tchoungui

Producteur : D18; One Step Beyong by SP; France Télévisions

Année de copyright : 2020

Publié le 14/06/21

Modifié le 16/07/21

Ce contenu est proposé par