icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

Regarde cette vidéo et gagne facilement jusqu'à 15 Lumniz en te connectant !

Il n’y a pas de Lumniz à gagner car tu as déjà consommé cet élément. Ne t'inquiète pas, il y a plein d'autres contenus intéressants à explorer et toujours plus de Lumniz à gagner.

->   En savoir plus
Orientation03:04Publié le 14/11/2023

L’agronomie en alternance avec Maxime

L’alternance, t’y penses ?

L’agronomie qu’est-ce que c’est ? Quels sont les débouchés ? Pourquoi choisir l’alternance ? Découvre le témoignage de Maxime, 20 ans, actuellement en BTS en alternance Agronomie Productions Végétales, grande culture céréalière. 

Une première envie loin de l'agronomie 

Lors d'une première expérience en cuisine, Maxime apprend la rigueur, l’assiduité, les responsabilités. Mais cela ne lui correspond pas. Par la suite, il a envie d'être dehors, au contact de la nature… C’est en se trompant qu’on apprend.

Des études en agronomie entre alternance et apprentissage 

  • Réorientation avec un bac pro CGEA, conduite et gestion de l’entreprise agricole à Avignon. 

  • Un BTS APV, Agronomie production végétale à Valence en alternance. A 18 ans, on a envie de plus d’indépendance, de gagner de l’argent. La formation en alternance c’est une super opportunité pour les étudiants. C’est comme une période d’essai de 2 ou 3 ans qui peut conduire à une proposition d’embauche. On rencontre plein de gens différents dans le secteur de l'agronomie : des fournisseurs, des paysans, des maraîchers, des semenciers.

  • Une Ecole d’ingénieurs à AgroParisTech, en apprentissage pour devenir ingénieur d'ici trois ans.

Le concours par apprentissage ouvre la voie à des profils différents : « j’ai juste passé une épreuve de français, d’anglais et un oral et à la fin j’ai le même diplôme que les étudiants qui font la voie initiale avec en plus une expérience professionnelle de 3 ans ».

Maxime

  Et demain ? Des projets dans l’agronomie

  • Concrètement : conseiller et accompagner les agriculteurs face aux problèmes de sécheresses, d’inondations, de baisse de biodiversité dus au changement climatique. Ils ne connaissent pas forcément les nouvelles pratiques ou les nouvelles technologies pour faire face à ces problèmes.

  • A long terme, son rêve est de monter une ferme en agriculture biologique. Sa formation en agronomie l’a sensibilisé à l’écologie. Ça permet de comprendre l’environnement, de comprendre que tout est lié dans le vivant.

  • C’est une filière qui a vraiment besoin de main d’œuvre parce que beaucoup de paysans partent en retraite et il y a pas assez de jeunes qui font des formations agricoles.

Alternance en agronomie : le conseil de Maxime

Ne pas avoir peur de changer de formation, même en cours d’année. On est pas obligés de savoir tout de suite ce qu’on veut faire. Si on est des parents, il faut faire confiance à ses enfants même s’ils se trompent.  

    👉 Découvre toutes les vidéos de l'alternance, t'y penses ?

    Réalisateur : Sarah Montégut

    Nom de l'auteur : Laurent Lévêque, Guillaume Marsaud, Sarah Montégut

    Producteur : Média TV / Studio 77

    Année de copyright : 2023

    Année de production : 2023

    Publié le 14/11/23

    Modifié le 22/12/23

    Ce contenu est proposé par