Vidéo : La course au nucléaire, de Pearl Harbor à Trinity

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire04:00Publié le 07/02/2017

La course au nucléaire, de Pearl Harbor à Trinity

Points de repères

Dès leur entrée en guerre suite à l’attaque sur Pearl Harbor, les Etats-Unis accélèrent le développement du projet Manhattan. Une opération colossale pour permettre aux Américains de disposer d’une bombe atomique le plus rapidement possible.

L’objectif nucléaire dès l’entrée en guerre

Le matin du 7 décembre 1941, les Etats-Unis sont pris par surprise lors de l’attaque japonaise sur Pearl Harbor, qui constitue une déclaration de guerre, et étend le conflit à l’ensemble de la planète. Immédiatement, Roosevelt renforce le Comité sur l’Uranium, qui devient un programme de recherche ultrasecret en physique nucléaire. Mais il évoluera rapidement en véritable programme industriel de grande ampleur. Le général Leslie Groves, placé à la direction du projet, bénéficie de fonds presque illimités et nomme Robert Oppenheimer, un physicien reconnu, directeur scientifique. Leur mission est de développer une bombe atomique opérationnelle avant les Allemands.

Un projet extrêmement coûteux

Atteindre cet objectif requiert cependant de grands moyens, industriels avec des usines à construire spécialement, mais aussi humains, avec une main d’œuvre considérable. 32 sites secrets dédiés au projet sont répartis dans l’ensemble du pays. Comme la grande base d’Oak Ridge, dans le Tennessee, où est produit l’uranium, la matière explosive de la première bombe, ou à Hanford, dans l’état de Washington, où est fabriqué le plutonium pour le deuxième engin. Les bombes, elles, sont fabriquées dans un laboratoire situé sur la base de Los Alamos, au Nouveau-Mexique. Le projet Manhattan coûtera au total l’équivalent de 26 milliards de dollars actuels et nécessitera le travail de 130 000 personnes qui devront garder le secret.

L’essai Trinity

Le 8 mai 1945, l’Allemagne capitule. Mais les Américains n’abandonnent pas leur programme, bien au contraire. La fabrication d’une bombe atomique devient leur première priorité, et ils poussent leurs installations à la limite des normes de sécurité. Car bien qu'il ne se soit pas lancé dans la course à l'arme nucléaire, le Japon continue de se battre. C’est ainsi que le matin du 16 juillet 1945, les Américains effectuent leur premier test, l’essai Trinity. La première explosion nucléaire de l’histoire atteint une puissance équivalente à 20 000 tonnes de TNT, et est entendue à près de 300 kilomètres de distance.

Réalisateur : Pierre Lergenmüller

Nom de l'auteur : Pierre Lergenmüller

Producteur : MAD Films, Triarii Prod, Les Films de la Butte, Arte GEIE

Année de copyright : 2016

Année de production : 2016

Publié le 07/02/17

Modifié le 02/02/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau
Reprise de lecture Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !