Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

Les minorités religieuses dans le monde

Géopoliticus
Publié le 27/01/20Modifié le 27/01/20
sso_title
sso_description

Au sens strict, une minorité religieuse est un groupe de personnes qui, sur un territoire précis, a une religion qui n’est pas celle de la majorité de la population. C’est par exemple le cas des musulmans, des juifs ou des bouddhistes, en France ou aux États-Unis. Dans le monde, on considère qu’environ un quart des habitants vivent en situation de minorité religieuse.

Les persécutions religieuses dans le monde

Mais dans un sens plus politique ou sociologique, le terme de minorité désigne aussi un groupe qui subit des discriminations de la part de la majorité. Ces discriminations peuvent être légales, pratiques ou culturelles. Là encore, en fonction des pays, la situation diffère. Ceux qui sont discriminés dans un pays, peuvent être ceux qui discriminent dans un autre pays. Ainsi, les musulmans vivant en Inde subissent des discriminations de la part des hindous. Mais au Pakistan voisin, ce sont les hindous, minoritaires, qui subissent des discriminations de la part des musulmans majoritaires.

Les formes de discriminations subies par les minorités religieuses sont diverses.

  • Par exemple, les minorités religieuses ne sont pas reconnues comme telles par les autorités et sont combattues : la pratique religieuse peut être drastiquement limitée, voire interdite. Ce fut longtemps le cas des protestants dans certains pays catholiques d’Europe, comme la France, ou, à l’inverse, des catholiques dans certains pays protestants, comme la Suède. C’est aujourd’hui le cas, par exemple, des Baha’is en Iran.
  • Dans le cas où les minorités sont reconnues en tant que telles, la loi précise la manière dont sont organisés les rapports entre les différentes confessions et leur rapport à l’État. Dans ce cas, l’égalité entre religions n’est pas forcément assurée. Dans la plupart des pays à majorité musulmane, les autres religions, quand elles sont reconnues, sont ainsi strictement contrôlées dans leur exercice. En Arabie saoudite, toutes les religions autres que l’islam sont, de fait, interdites de culte public.  
  • Lorsqu’une minorité est discriminée, elle est parfois assimilée à une influence étrangère. Ainsi, en Birmanie, les autorités persécutent la minorité musulmane Rohingya, en l’assimilant à une population étrangère venant du Bangladesh. Historiquement, les minorités religieuses sont de fait, souvent liées à des minorités étrangères (main d'œuvre immigrée, réfugiés...)

En raison de déplacements de population de plus en plus fréquents et importants (en 2019, on compte 272 millions de migrants à trevaers le monde), la question minoritaire religieuse est aujourd’hui un des grands défis de la mondialisation. Selon l’ONU, les violences liées à des motifs religieux seraient en augmentation à travers le monde. Pour cette raison, l’organisation internationale a récemment instauré une Journée internationale de commémoration des personnes victimes de violences, en raison de leurs religions (le 22 août).

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Jérôme Anciberro

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2019

Année de production : 2019

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :