Vidéo : Pauvreté en France : état des lieux

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

Pauvreté en France : état des lieux

Decod'actu

Plus d’une personne sur dix est pauvre en France. La situation ne s’améliore plus depuis plusieurs années. Avec la crise sanitaire, la France aurait même franchi la barre des 10 millions de pauvres en 2020.

Qu’est-ce que la pauvreté ?

Il existe différentes façons de la définir et de la mesurer.

La notion la plus utilisée est le seuil de pauvreté. Il est calculé en fonction du revenu médian des Français établi à 1 770 euros par mois en 2018.

Une personne vit sous le seuil de pauvreté lorsqu’elle gagne moins de 60 % de ce revenu médian, soit 1 063 euros par mois. Cela concernait 9,3 millions de Français en 2018.

Le seuil de grande pauvreté est quant à lui estimé à 708 euros par mois. Deux millions de personnes étaient concernées en 2018.

Pour se rendre compte des privations induites au quotidien, le Secours Catholique calcule la notion de « reste pour vivre ». Il s’agit du montant restant après avoir payé les dépenses incompressibles telles que les frais de logement, de scolarité ou de santé.

Les bénéficiaires de l’association disposent ainsi en moyenne de 9 euros par jour pour se nourrir, s’habiller, se distraire. Or, il faut déjà compter 7 euros pour s’alimenter correctement.

Qui sont les personnes pauvres ?

Selon les derniers chiffres de l’Insee, les plus touchés sont les jeunes. 12,5 % des 18 à 29 ans vivent sous le seuil de pauvreté.

Les familles monoparentales sont aussi plus vulnérables. Un tiers d’entre elles sont pauvres.

Par ailleurs, avoir un travail ne protège pas toujours de la pauvreté. 23 % des personnes pauvres ont un emploi. En cause : des contrats précaires, du temps partiel subi, et une rémunération trop faible.

Enfin, le Secours Catholique voit la part de bénéficiaires étrangers augmenter, notamment à cause de la difficulté d’obtenir un statut légal.

Une situation qui s’aggrave

Depuis plus de 10 ans, le taux de pauvreté ne baisse plus en France.

Plusieurs explications parmi lesquelles, l’impact de la crise financière de 2008, mais aussi la réforme de certaines prestations sociales comme la baisse de 5 euros des aides au logement en 2017.

La crise sanitaire pourrait faire augmenter la pauvreté et toucher plus de 10 millions de personnes. Si son impact précis n’est pas encore connu, quelques indicateurs montrent déjà ses effets. Le nombre de demandeurs du RSA a augmenté de 8,5 % en un an.

Par ailleurs, 2,5 millions de personnes supplémentaires ont fait appel à l’aide alimentaire en 2020. Parmi elles, des travailleurs précaires ou des étudiants, dont 10 % ont perdu leur emploi avec la pandémie.

Dans ce contexte, plusieurs associations militent pour l'accès au RSA dès 18 ans au lieu de 25 ans aujourd'hui. Le gouvernement, lui, planche plutôt sur la génératlisation de la Garantie jeunes dont le montant est inférieur à celui du RSA, mais l'accompagnement, plus poussé. 

 

 

 

 

 

 

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Delphine Tayac

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 03/03/21

Modifié le 03/03/21

Ce contenu est proposé par

Tu aimeras aussi...