Partage privé ou public sur internet : une frontière floue

Les clés du numérique
Publié le 07/11/19Modifié le 19/11/19

Sur le même sujet

L’histoire : retour sur le coming-out forcé de Kamel : la video qui l’a “trahi”, c’est un proche qui l’avait posté sur les réseaux, en pensant la réserver à un groupe restreint de proches. Les réglages n’étaient pas bons…
Concept : gare à ce qu’on poste sur Internet, bien sûr mais pas seulement. Les nouvelles technologies ont modifié notre notion de l’intimité. Comment trouver l’équilibre entre ce qu’on montre et cache quand presque tout est filmé et posté sur les réseaux. Comment trouver l’équilibre dans ce mélange de transparence et anonymat…

Vous vous souvenez de cette vidéo de Kamel avec un garçon ? Elle a provoqué un épisode de harcèlement contre lui et aussi, son coming-out forcé. C’est très violent. Mais le plus étrange, le voici : la vidéo, c’est Kamel lui-même qui l’avait posté. Postée pour un cercle restreint de proches. Ses amis du réseau pensait-il.

Morale de l’histoire, petit 1, bien sûr il faut faire attention à ce que l’on poste.

Petit 2 : notre notion de l’intimité a complètement changé.

Qu’est-ce qui relève de la vie privée et de la vie publique aujourd’hui sur les réseaux sociaux ?

La frontière est floue…

Nous avons tous besoin de partager avec des proches des choses qui nous sont intimes : une photo, un moment de joie ou de tristesse, extérioriser notre intimité. C’est ainsi que Kamel voulait annoncer qu’il préférait les garçons. Les nouvelles technologies permettent de faire cela très facilement, et en soi cela n’a rien de choquant.

Quelle différence entre, par exemple, cette confidence que Kamel ferait directement à ses amis lors d’un dîner et la même confidence pour ses copains en ligne ? Quelques-unes tout de même.

Ce qu’on met sur les réseaux, est-ce public ou privé ? C’est ambigu. Si les paramètres sont sur privé, tout va bien, mais par défaut les messages sont souvent publics.

Ensuite la différence entre le dîner et le post, c’est que si personne n’enregistre ou ne prend une photo, le dîner ne laisse aucune trace. Le poste, lui, sera difficile à retirer…

Les parents de Fama qui mettent pleins de photos de sa petite sœur avec son appareil dentaire sur internet devraient y penser. Aura-t-elle envie qu’on lui montre ça dans quelques années ? Pas sûr.

Mais aujourd’hui il y a de fortes probabilités que, lors du dîner, des vidéos soient prises et qu’on les retrouve vite sur le web. Notre notion de l’intimité a complètement changé pour une autre raison. Presque tout est filmé, enregistré voire diffusé. Songez au nombre de caméras qu’il y a dans les lieux publics ou aux technologies de reconnaissance faciale déjà utilisées en matière de sécurité, demain plus largement par les publicitaires… Alors sans tomber dans la parano, chacun, qu’il poste ou qu’il regarde, doit prendre conscience des enjeux de la vie privée. Même si vous n’écrivez ou ne montrez rien d’illégal, ce qui traîne sur internet et les réseaux peut vous être reproché par un employeur, par exemple. Ou utilisé contre vous dans la vie intime, parlez-en à Kamel.

Réalisateur : Mathieu Decarli; Olivier Marquézy

Nom de l'auteur : Bruno Duvic

Producteur : France Télévisions; La Générale de Production; Radio France

Année de copyright : 2019

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :