Vidéo : Futur city : la ville de demain

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Géographie06:59Publié le 15/11/2021

Futur city : la ville de demain

Echappées belles Junior

Et si on imaginait la ville de demain ? A quoi ressemblerait-elle ? Vous pensez peut-être à une architecture futuriste, avec des bâtiments extraordinaires, voire à des robots ? De la haute technologie au service de l’environnement, des espaces verdoyants ? Une ville où l’on vivrait bien, tous ensemble ? La ville du futur doit être tout ça à la fois, et bien plus encore.

Répondre aux besoins des urbains

En 2050, plus de 6 milliards de personnes vivront dans une ville. Il lui faudra répondre aux besoins de cette population en forte croissance, comme se loger, se nourrir et se déplacer, mais aussi favoriser la mixité sociale, gérer les ressources et trouver des solutions respectueuses de l’environnement. Cela fait beaucoup de défis, et il n’y a pas de temps à perdre.

Certains pays ont déjà un pied dans le futur : c’est le cas de la Suède. Avec près de 450 000 km2, la Suède est le 3e plus grand pays de l’Union européenne, après la France et l’Espagne. Le pays compte des milliers de petites îles et son territoire est recouvert à près de 70 % de forêts. C’est la plus grande superficie forestière de l’Union européenne et ses 10 millions d’habitants savent en prendre soin. Ici, pour chaque arbre coupé, trois sont replantés.

Stockholm, une ville durable

Souvent prise en exemple en matière d’écologie, Stockholm, est la première ville à avoir été nommée « capitale verte d’Europe » en 2010. L’un des enjeux de la ville de demain pour mieux vivre ensemble, c’est d’impliquer les habitants dans la vie de leur quartier ou de leur ville. Et, les Suédois l’ont compris depuis longtemps : leur bon comportement fait partie de la solution pour une ville plus durable.

À Stockholm, comme ailleurs dans le pays, on a la Grön Attitude : une attitude verte. La nature c’est sacré. On parle même de « droit à la nature » : le droit de chacun de profiter librement et gratuitement de la nature, tant qu’on en prend soin. On peut se promener, se baigner partout et même faire du camping sauvage. Tout petits déjà, les enfants reçoivent une éducation à l’environnement. A l’école, ou en famille, ils apprennent à le protéger.

Les Suédois vivent en harmonie avec la nature : ici, on fait du vélo ou on utilise les transports en commun électriques, on apprend à réparer ses vêtements plutôt que de consommer toujours plus, on trie ses déchets. L’été, il y a même des poubelles spéciales « barbecue en plein air »... Et ça fonctionne ! Ces différentes initiatives ont permis à Stockholm de ramener ses émissions de gaz à effet de serre par habitant de 5,4 kg en 1990 à 2,3 kg en 2017.

Une ville intelligente

Écologique, la capitale suédoise est aussi un haut lieu d’innovations. Elle est ce que l’on appelle une ville intelligente : elle utilise les nouvelles technologies pour améliorer la vie de ses habitants, tout en préservant les ressources et l’environnement. De nombreuses inventions  naissent ici. Pour préserver celle qu’on surnomme « la Venise du Nord » à cause de son archipel de plus de 24 000 îles, une société a, par exemple, développé un bateau électrique capable de glisser au-dessus de l’eau grâce à de petites ailes situées sur les côtés. On pourrait presque s’imaginer qu’il vole lorsqu’il est lancé en mer. C’est un pas de plus vers l’abandon des énergies polluantes, et un bon exemple de gestion des ressources naturelles. A terme, ce type de bateau devrait même remplacer les ferries de Stockholm, et peut-être même, les bateaux-taxis qui rejoignent chaque jour les différentes îles de l’archipel.

Impliquer les habitants

Côté logement aussi, les villes suédoises se mettent au vert. En Suède, le bois est omniprésent et il s’invite dans la construction de nouveaux immeubles. Les énergies renouvelables elles aussi sont utilisées un peu partout… Même les particuliers s’impliquent pour façonner les habitats du futur ! Dans cette maison située sur un îlot en pleine nature, les propriétaires ont construit leur propre centrale : mi-énergie éolienne, mi-énergie solaire. Ici, tout fonctionne à plus de 90 % grâce aux énergies vertes.

Du vert, on en trouve aussi dans les assiettes ! Plusieurs solutions ont été expérimentées pour nourrir la population, tout en gérant les ressources de manière durable, c’est-à-dire en répondant aux besoins actuels de la population, sans compromettre les ressources des générations futures. Dans l’archipel des îles Koster, l’unique maraîcher a accompli des prouesses. Il a créé un jardin potager qui nourrit les 300 habitants de l'archipel et les touristes. Il a même fait venir des moutons, longtemps disparus de l’île, une alternative écologique à la tondeuse à gazon ! Les moutons entretiennent les pâturages de façon naturelle.

Les Suédois et leur rapport à la nature inspirent le monde entier. Ce lien sacré, c’est peut-être ça leur recette du bonheur : on dit qu’ils seraient les plus heureux d’Europe.

A retenir

  • Face à l’augmentation de la population dans le monde, la ville de demain devra répondre à de nombreux défis. Ses habitants devront pouvoir se nourrir, se loger, se déplacer, et gérer les ressources naturelles.
  • Stockholm est un modèle à suivre. C’est une ville intelligente (smart city) : elle utilise les nouvelles technologies pour améliorer la vie de ses habitants, tout en préservant les ressources et l’environnement.
  • La ville de demain sera aussi une ville durable. Le développement durable c’est répondre aux besoins du présent, sans compromettre ceux des générations futures.
  • Pour mieux vivre ensemble, la ville devra réduire les inégalités, et s’intéresser au bien-être de ses habitants.

Réalisateur : Mallorie Lambilliotte

Producteur : Bo Travail !

Année de copyright : 2021

Publié le 15/11/21

Modifié le 15/11/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte