Vidéo : 1815-1821 : l'exil de Napoléon à Sainte-Hélène

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

1815-1821 : l'exil de Napoléon à Sainte-Hélène

Laissez-vous guider - Sur les pas de Napoléon

Napoléon Bonaparte arrive sur l’île de Sainte-Hélène le 16 octobre 1815, où il est forcé à l’exil par les Anglais. Rongé de chagrin et malade, l’empereur déchu finit ses jours dans une prison sans barreaux.

Napoléon, le prisonnier des Anglais à Sainte-Hélène

Sur l’île de Sainte-Hélène, il n’y a aucune possibilité d’évasion. Napoléon est installé dans une maison sans confort, situé sur un plateau, plus facile à surveiller. En effet, son geôlier, Hudson Lowe, n’a qu’une obsession : éviter une nouvelle évasion de l’empereur déchu, comme sur l’île d’Elbe. Pour cela, 3 000 soldats le surveillent constamment. Lors de ses sorties ou ses promenades, il est observé et suivi.

Le quotidien de Napoléon à Sainte-Hélène

Dans cette prison sans barreau, il occupe ses journées entre repas, promenades à cheval, lecture et jardinage. Mais surtout, il raconte ses mémoires à l’un de ses fidèles qui l’a suivi dans son exil, le comte Emmanuel de Las Cases. Il les prend en note et en fera le livre Le Mémorial de Sainte-Hélène. On y trouve notamment les réflexions et les explications de Napoléon sur les batailles qu’il a menées.

Le décès de Napoléon à Sainte-Hélène

Mais, ses compagnons quittent l’île, les uns après les autres. Ces départs affectent Napoléon, démoralisé et mélancolique. Cinq ans après son arrivée à Sainte-Hélène, il développe un cancer de l’estomac. Napoléon Bonaparte décède le 5 mai 1821 à l’âge de 51 ans.

 

Ascension, chute, postérité... Découvre le dossier spécial consacré à Napoléon Ier (1769-1821).

Réalisateur : Nicolas Ferraro

Producteur : Morgane Production

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Publié le 26/04/21

Modifié le 26/04/21

Ce contenu est proposé par