Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Histoire30:39

Du Consulat à l'Empire de Napoléon Ier (8 avril)

La Maison Lumni, les cours - Collège

Marianne, professeure d'histoire, nous raconte la vie de Napoléon Bonaparte, du Consulat à l'Empire.

À la fin de la Révolution française, de nombreuses guerres ont éclaté en Europe. Le gouvernement français du Directoire, instauré en 1795, voit l'ascension d'un jeune officier : Napoléon Bonaparte.

Retrouvez le support de cours sur Napoléon et le plan du cours en PDF.

Le général Napoléon Bonaparte

Bonaparte naît en 1769 dans une famille corse pauvre. Il étudie à Paris et s'intéresse aux textes de Rousseau. Lors de la Révolution, il s'engage dans l'armée républicaine. Bonaparte démontre ses qualités de stratège pour reprendre la ville de Toulon aux royalistes et 1793, et de capitaine, devient général. Il apparaît d'abord comme le sauveur du Directoire, mais son succès et sa popularité inquiète le gouvernement, qui l'envoie en Italie en 1796. Arrivé à Vienne, il conclut le traité de Campo-Formio avec l'Autriche, ce qui permet à la France d'acquérir le territoire belge et la région de Milan.

Il démontre ainsi son ambition politique, ce qui pousse le Directoire à l'envoyer en Égypte pour perturber le commerce britannique dans l'isthme de Suez. Sous son commandement, l'armée française obtient victoire sur l'armée ottomane. Les recherches scientifiques en Égypte débutent alors, avec notamment la découverte de la pierre de Rosette, qui a permis de décoder les hiéroglyphes. L'armée française est repoussée par les Britanniques jusqu'en Syrie, où Bonaparte abandonne ses troupes pour rejoindre Paris.

1799, le coup d'État

À Paris, le Directoire est discrédité, accusé de corruption. La France est en crise politique, financière et sociale : une base royaliste persiste, les guerres ont ruiné l'État, et le peuple reste misérable. Bonaparte décide de transformer ses succès militaires en succès politique, et organise un coup d'État le 18 brumaire de l'an VIII (9 novembre 1799). Il pénètre dans l'Assemblée des Cinq-Cents, et avec l'aide de son frère, fait chasser les députés par l'armée.

Le Consulat

Bonaparte crée une nouvelle Constitution et un nouveau régime transitoire : le Consulat, dirigé par trois consuls : Bonaparte, Cambacérès et Lebrun. Ils possèdent le pouvoir exécutif et législatif. Suivant l'exemple de Jules César, avec une dérive monarchique et autoritaire, Bonaparte s'octroie progressivement les pleins pouvoirs : il devient Premier consul, puis consul à vie, puis décisionnaire de son successeur. Il organise des plébiscites auprès de la population pour connaître sa popularité. Il renforce également ses liens avec l'armée, en leur offrant des aigles impériaux en échange de leur serment d’allégeance.

Bonaparte cherche à pacifier la France en invitant les nobles à revenir sur le territoire et en signant un pacte afin de faire accepter le Consulat par les catholiques. Il souhaite rétablir l’économie en créant une nouvelle monnaie : le franc germinal. La bourgeoisie se développe et devient un des plus fervents soutiens du gouvernement. Bonaparte crée de solides institutions pour administrer la France, les « masses de granit » : les lycées pour former l’élite, la Légion d’honneur pour récompenser les grands serviteurs de l’État, et le Code civil qui rassemble toutes les nouvelles lois depuis la Révolution. Au sommet de sa popularité, Napoléon crée donc un nouveau régime autoritaire : le Premier Empire.

Le Premier Empire

Napoléon organise une cérémonie dans la tradition de la monarchie française : le sacre, dans la cathédrale Notre-Dame de Paris en 1804, en présence du pape. Il se couronne lui-même pour montrer que le pouvoir vient de lui, avant de couronner sa femme. Dans chaque département sont nommés des préfets, qui gèrent le département au nom de l’Empereur. Ils collectent l’impôt et organisent la conscription : le tirage au sort des jeunes hommes qui partiront à la guerre.

La Grande Armée compte jusqu’à 400 000 hommes. Les militaires appellent Napoléon « le Petit Caporal » car son ascension militaire les inspire. La bataille d’Austerlitz est la plus célèbre, en 1804. Napoléon utilise la ruse pour remporter la bataille sur les troupes autrichiennes et russes qui étaient en plus grand nombre.

Les nombreuses batailles modifient l’économie et le fonctionnement de l’Empire. L’Empire s’agrandit, allant de l’Espagne jusqu’au sud du Danemark. On compte 130 départements. Certains États sont soumis à l’Empereur. Des traités d’alliance sont signés avec l’Empire autrichien et l’Empire russe.

La défaite

En 1811, l’Empire s’effondre rapidement. Des révoltes naissent au sein de l’Empire. La campagne de Russie marque les premiers échecs de la Grande Armée. Le pouvoir de Napoléon 1er est très affaibli. En 1814, il est poussé à abdiquer et s’exile sur l’Île d’Elbe. Il revient en France et mène la bataille de Waterloo. Cette ultime défaite le laisse vaincu, ses plus fidèles soldats étant morts. Il abdique définitivement en 1815 et se constitue prisonnier avant d’être exilé sur l’île de Sainte-Hélène.

De Napoléon, on retient une épopée politique et militaire, la naissance de grandes institutions mais aussi de longues guerres qui l'ont mené à sa chute.

Plan du cours

1. L’irrésistible ascension de Napoléon Bonaparte

A. Bonaparte, un général révolutionnaire (1769-1792)
1. Une enfance pauvre en Corse
2. Des études brillantes et des idées neuves
3. Le siège de Toulon 1793 : un artilleur stratège
B. À la conquête de la gloire 1795-1798
1. Le sauveur ou le fossoyeur du Directoire ?
2. La campagne d’Italie 1796 : Bonaparte le « romain »
3. La campagne d’Egypte 1798 : défaite militaire, victoire politique
C. Bonaparte prend le pouvoir
1. Le Directoire discrédité
2. La France en crise politique, financière et sociale
3. Le coup d’État du 18 brumaire an VIII (9 novembre 1799)

2. Comment Bonaparte devint Napoléon Ier

A. Du Consulat à l’Empire (1799-1804)
1. Le Consulat, un régime transitoire
2. Le plébiscite, témoin de la popularité de Bonaparte
3. L’Armée, instrument d’un nouveau césarisme
B. Napoléon Bonaparte réorganise la France
1. Pacifier la France après la Révolution
2. Engager des réformes économiques et financières
3. Administrer un pays aux ordres : « les masses de granit »
C. Un régime autoritaire : le premier Empire
1. Le sacre de Napoléon, 1804
2. Une population contrôlée
3. Le rôle des préfets

3. Les guerres de l’Empire 1803 - 1815

A. La guerre aux origines du Grand Empire
1. Reprise de la guerre
2. Les grandes victoires
3. Austerlitz, un modèle de stratégie (1805)
B. La guerre bouleverse l’Empire
1. La Grande Armée domine la société
2. Le blocus continental perturbe l’économie
3. L’Empire devient le Grand Empire (L’Europe en 1811)
C le temps des défaites
1. La montée des révoltes, à l’intérieur et à l’extérieur du pays
2. La campagne de Russie, 1812
3. La fin de Napoléon Ier et de l’Empire.

Réalisateur : Didier Fraisse

Producteur : France tv studio

Année de copyright : 2020

Publié le 08/04/20

Modifié le 15/04/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par