Vidéo : La prison

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
EMC08:54Publié le 07/03/2022

Le rôle de la prison - ou établissement pénitentiaire - est de remplir plusieurs missions. Quelles sont-elles ? Dans quelles conditions sont détenus les prisonniers ? Et quels sont les droits de ces derniers ? Explications avec Camille Décode.

La prison, c’est quoi exactement ?

La prison est un lieu de privation de liberté dans lequel des personnes sont enfermées pour une certaine durée. Au sein d’une prison, deux catégories de personnes sont incarcérées :

  • les détenus condamnés pour avoir commis un délit ou un crime
  • les détenus placés en détention provisoire et qui sont dans l’attente de leur jugement

Ces deux types de prisonniers ne purgent pas leurs peines dans les mêmes établissements pénitentiaires. Sur l'ensemble du territoire, on en compte 186 parmi lesquels on distingue :

  • les maisons d’arrêt. Ces établissements pénitentiaires recoivent des personnes placées en détention provisoire ou les détenus condamnés à de courtes peines (inférieures à 2 ans).
  • les établissements pour peine. Ils recoivent des détenus condamnés. C’est le cas des maisons centrales, par exemple, dans lesquelles sont accueillis les détenus particulièrement dangereux qui purgent de très longues peines.
  • les centres de détention qui accueillent des détenus présentant de bonnes perspectives de réinsertion
  • les centres dits de semi-liberté dans lesquels sont placés les détenus bénéficiant d’un aménagement de peine. Cela leur permet d’aller travailler, suivre une formation ou recevoir des soins dans la journée, et de rentrer dormir à la prison le soir.

Quel est le rôle de la prison ?

Dans l’inconscient collectif, la prison sert uniquement à contenir et à punir les individus dangereux ou malhonnêtes. Or, l’objectif de l'emprisonnement n’est pas le même selon la personne qui y est détenue :

  1. Pour une personne en détention provisoire,le but de l'incarcération est préventif : Il s'agit une personne qui n’a pas encore été jugée. Elle est donc présumée innocente. Incarcérer une personne, même en détention provisoire, peut avoir des conséquences très importantes sur sa vie. Raison pour laquelle le Code de procédure pénale encadre très strictement les motifs qui peuvent justifier ce placement. ► Par exemple, on peut vouloir empêcher que la personne exerce des pressions sur les témoins ou les victimes. Ou bien éviter qu’elle se concerte avec d’éventuels complices, ou encore s’assurer qu’elle se présentera bien à son procès.
  2. Pour une personne condamnée, l’incarcération poursuit un double objectif : la sanction de l’infraction commise, et la réinsertion dans la société à l’issue de la peine.

Vie en prison : droits, activités, travail

En prison, la loi prévoit que les personnes incarcérées bénéficient d’un certain nombre de droits :

  • le droit à la vie privée et familiale : appels aux proches, courriers, parloirs
  • le droit à l’instruction. Il permet de commencer ou poursuivre des études, et de passer éventuellement des diplômes.
  • l'accès à des activités culturelles ou de loisirs : l’écriture, le théâtre ou la musique
  • la possibilité de travailler. Le but est de favoriser la réinsertion du détenu à l’issue de sa peine, de l’occuper pour éviter l’ennui, la solitude, voire la dépression. En travaillant, le détenu va aussi gagner un peu d’argent. A l’heure actuelle, la loi prévoit qu’un détenu qui travaille en prison ne peut pas être payé moins de 1, 66 € l’heure - soit six fois moins que le SMIC brut. Sur cette somme, un pourcentage est prélevé pour indemniser les victimes. Le reste sert au détenu pour ses besoins quotidiens.

Conditions de vie en prison et dignité des détenus

En prison, presque tout est payant. Hormis les repas, le reste est aux frais du détenu. ► Par exemple, des sucreries, un livre, une nouvelle brosse à dents etc. Une situation qui peut devenir un véritable problème pour certains prisonniers dans l'incapacité de travailler, ou qui ne reçoivent pas d’argent de leurs proches. On appelle ces détenus, des indigents. Sur la question des conditions de détention et du droit à la dignité des prisonniers, la Cour européenne des droits de l’homme agit. La France a déjà été condamnée plusieurs fois en raison de conditions de détention dégradantes subies par les détenus. Des condamnations dues à l’état des prisons et à la surpopulation carcérale. Si un détenu estime être incarcéré dans des conditions indignes, il peut saisir un juge pour les dénoncer.

 

► Découvrez tous les épisodes de C'est ton droit !

Réalisateur : Adrien Benoliel

Nom de l'auteur : Isabelle Siryani, avec la participation de Camille Décode et Michael Correia

Producteur : Outsideur

Année de production : 2022

Année de diffusion : 2022

Publié le 07/03/22

Modifié le 07/03/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau
Reprise de lecture Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !