Vidéo : Le radium

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Physique-chimie03:30Publié le 25/01/2021

Le radium

Atome hôtel

Parmi les nombreuses pièces des collections de l’université de Montpellier se trouve un étrange appareil. Un objet lié à Pierre et Marie Curie, et à leurs découvertes autour de la radioactivité, notamment le polonium et le radium.

Marie Curie et la découverte du radium

En 1898, Marie Curie et son mari Pierre travaillent sur des minerais contenant de l’uranium. Ils mesurent l’étrange rayonnement qu’ils émettent pour en comprendre l’origine. Pour cela, ils utilisent trois appareils. Le premier est une chambre d’ionisation, qui transmet des charges à un électromètre, le deuxième instrument, qui indique le sens du courant. Le dernier appareil est celui retrouvé à l’université de Montpellier. Il s’agit d’une balance à quartz piézoélectrique fabriquée par Pierre Curie, qui peut mesurer des courants électriques très faibles.

En effet, ces rayonnements arrachent des électrons aux atomes présents dans l’air, générant ainsi un courant électrique. En le mesurant, le couple de physiciens peut connaître l’intensité des rayonnements. Ils vont ainsi mesurer l’activité radioactive de divers minéraux, dont la pechblende. Marie va constater que les rayonnements de résidus de ce minéral, qui contient de l’uranium, sont beaucoup plus forts que ceux émis par de l’uranium seul. C’est ainsi qu’elle parvient à découvrir deux nouveaux éléments radioactifs : le polonium et le radium.

Réalisateur : Baptiste Rouveure

Nom de l'auteur : Thierry Brassac

Producteur : PAGES & IMAGES / UNIVERSITE DE MONTPELLIER / UNIVERSCIENCE / FRANCE TELEVISIONS

Année de copyright : 2015

Publié le 25/01/21

Modifié le 24/02/22

Ce contenu est proposé par