Vidéo : Les attentats du 11 septembre

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
INA
TV5MONDE
Histoire05:03

Les attentats du 11 septembre

La grande explication

Le 11 septembre 2001, à 8h46, un avion de ligne percute l’une des deux tours jumelles du Wall Trade Center, en plein cœur de New-York. La panique s’empare aussitôt de la ville qui a les yeux rivés sur l’immense gratte-ciel en flammes. Mais le cauchemar ne fait que commencer : alors que l’événement est déjà retransmis en direct dans le monde entier, un deuxième avion s’écrase dans la tour sud.

L’effondrement des tours

Vers 10 heures les deux tours s’écroulent, l’une après l’autre, dans un gigantesque nuage de poussières. Le quartier, enseveli sous la cendre et les débris, est évacué, tandis que les rescapés sortent des décombres, hébétés. Des milliers de téléspectateurs abasourdis découvrent les images apocalyptiques qui arrivent de Manhattan. La première puissance mondiale est attaquée.

Vol AA 77 pour Los Angeles et Vol UA 93 pour San Francisco

A 9h37, c’est sur le Pentagone, quartier général du département de la Défense américaine, qu’un troisième appareil s’écrase, suivi, à 10h03 d’un quatrième crash. Un avion assurant la liaison Chicago-New York s’abat au sol en Pennsylvanie.

Un lourd bilan

Le bilan de ce quadruple attentat est sans précédent : au total, près de 3000 personnes perdent la vie et plus de 6000 sont blessées. Soixante-douze heures après les attentats, le FBI identifie les dix-neuf pirates de l’air qui ont pris le contrôle des avions : tous appartiennent au réseau djihadiste Al-Qaïda.

Al-Qaïda, réseau djihadiste

Créé en 1988 par le milliardaire saoudien Oussama Ben Laden, l’organisation terroriste Al-Qaïda veut imposer une vision intégriste de l’Islam par la terreur et libérer les pays musulmans de l’influence occidentale. En première ligne : les Etats-Unis dont la politique étrangère au Moyen-Orient est intolérable pour le réseau terroriste. À commencer par le stationnement de troupes américaines en Arabie Saoudite… La responsabilité de Ben Laden se confirme bientôt avec un enregistrement vidéo dans lequel il se félicite de la préparation des attentats.

Oussama Ben Laden, ennemi public N°1

Le jour-même, depuis la Maison-Blanche, le Président des Etats-Unis George W. Bush déclare la guerre contre le terrorisme : “We stand together to win the war against terrorism"  (Nous sommes unis pour gagner la guerre contre le terrorisme). La riposte est extrêmement rapide. Moins d’un mois après les attentats, les Etats-Unis forment une coalition internationale et interviennent en Afghanistan : le siège d’Al-Qaida selon leurs services de renseignements. Mais Ben Laden reste introuvable…

Le Patriot Act est voté

Le 26 octobre, le Congrès américain vote le Patriot Act : une loi qui renforce les pouvoirs des autorités américaines dans la lutte contre le terrorisme. Elle prévoit notamment de faciliter la mise sur écoute, la surveillance et la détention des suspects.

« Mort ou vif »

Pendant dix ans les services secrets américains mènent une véritable chasse à l’homme pour retrouver Oussama Ben Laden, « mort ou vif ». Le chef d’Al-Qaida dont la tête est mise à prix, se manifeste à plusieurs reprises dans des enregistrements filmés qu’il fait parvenir à quelques médias soigneusement sélectionnés… La CIA finit par le localiser à Abbottabad, au Pakistan, et le 2 mai 2011, vers 1h30 du matin, un commando des forces spéciales américaines donne l’assaut. Le terroriste le plus recherché du monde est abattu par balles.

L’essor de Daech

Mais très vite, une nouvelle organisation terroriste prend de l’ampleur : l’État islamique, également appelé Daech. En 2014, il proclame l’instauration d'un régime totalitaire en Irak et en Syrie. Son essor est fulgurant. Bientôt, de nouveaux attentats frappent le monde…

 

Découvrez tous les épisodes de La Grande Explication

Réalisateur : Flore-Anne d'Arcimoles

Nom de l'auteur : Flore-Anne d'Arcimoles

Producteur : INA, France Télévisions, RTS, avec la participation de TV5Monde et Swedish Film AB

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Publié le 11/09/20

Modifié le 27/09/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par