Vidéo : Les métiers du système judiciaire

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
EMC07:48Publié le 07/03/2022

Les métiers du système judiciaire

C'est ton droit !

Pour fonctionner, le système judiciaire français réunit de nombreuses professions. Camille Décode se penche sur les trois métiers du droit les plus connus - le juge, l'avocat et le procureur - et nous explique précisément le rôle de ces « stars » des tribunaux !

Comment devient-on juge ?

Le juge représente l’autorité judiciaire, il contrôle l'application de la loi et sanctionne son non-respect. Il est là pour trancher les litiges. A chaque juge sa spécialité : juge des enfants, juge d’application des peines, juge consulaire, conseiller prud’homal, juge antiterroriste, juge aux affaires familiales, juge d’instruction, juge des contentieux de la protection… Le domaine d'expertise du juge a des conséquences sur le temps et le type de formation suivie, ainsi que sur son recrutement. Par exemple, il y a une différence entre la formation d’un juge qui siège devant le tribunal correctionnel et celle d'un autre qui siège devant le tribunal de commerce.

  • Pour devenir magistrat au pénal, c'est-à-dire juger les contraventions, les délits et les crimes, il faut suivre des études de droit de quatre ans au minimum. Puis, il faut passer le concours de l’École nationale de la magistrature, située à Bordeaux, et y suivre une formation de deux ans et demi.
  • Pour devenir juge des tribunaux de commerce, appelé aussi juge consulaire, suivre des études de droit n'est pas obligatoire. Au départ, ces derniers sont des chefs d’entreprises ou des commerçants. Ils sont élus par leurs pairs pour siéger au tribunal de commerce et régler les litiges entre commerçants notamment. Les nouveaux élus doivent suivre une formation de 8 jours au sein de l'École nationale de la magistrature.
  • Pour devenir juge administratif, le recrutement se fait par concours.

Neutralité et impartialité du juge

Le juge est une figure solide de notre société qui doit toujours agir avec neutralité et impartialité. Ces règles sont absolument indispensables pour qu’un rapport de confiance puisse exister entre le justiciable et l’institution judiciaire. Si le juge connaît l’une des parties au procès, il risque d'avoir des a priori sur cette personne, et sur l’affaire. Son jugement pourrait être influencé. Dans ce cas, il doit passer le relais à un autre juge. La neutralité du juge passe également par la manière dont il est habillé en audience. Les magistrats de l’ordre judiciaire portent une robe noire, mais dans certains cas, elle peut être rouge comme lors des procès d'assises.

Quel est le rôle d'un procureur ?

Le procureur de la République est un magistrat formé à l'École nationale de la magistrature. Il fait partie de ce que l’on appelle le parquet, aussi connu sous le nom de ministère public. Contrairement aux magistrats du siège (dont la mission est de trancher les litiges), le procureur de la République défend l’ordre public et les intérêts de la société. Il est un peu le représentant de la société. A ce titre, il a un rôle en matière civile, et en matière pénale.

  • En matière civile, il peut intervenir dans n’importe quelle instance s’il considère qu’il y a un risque pour l’ordre public. Par exemple, il peut s’opposer à un mariage forcé, ou encore à un prénom donné à un enfant par ses parents.
  • En matière pénale, le procureur de la République est une autorité de poursuite. Il poursuit une personne soupçonnée d’avoir commis une infraction ou contre laquelle une victime a porté plainte. C'est à lui de décider d’ouvrir une enquête, et éventuellement de la faire présenter à un juge d’instruction. Le procureur dispose de ce qu’on appelle l’opportunité des poursuites. Cette fonction se retrouve d’ailleurs durant le procès, puisqu’au moment de l’audience, il est amené à faire des réquisitions, c’est-à-dire à proposer une peine au juge.

En quoi consiste le métier d'avocat ?

En matière de justice, si le juge tranche, le procureur poursuit, le rôle de défense revient à l'avocat (du latin advocatus, qui signifie littéralement « est appelé à assister quelqu’un en justice, à le défendre). Le métier d’avocat se décline dans de très nombreuses spécialités : droit du travail, droit de la famille, droit des sociétés, droit immobilier, droit médical, droit de l’internet, droit de l'e-réputation… Ses fonctions sont :

  • Défendre un client devant le juge, lors de l’audience de jugement mais aussi avant, lors de la phase d’instruction, c'est-à-dire la période qui précède le jugement.
  • Représenter un client. L'avocat parle, écrit et réalise des actes pour lui. C'est un rôle de remplacement car souvent le client est absent.
  • Assister un client, c'est-à-dire être présent à ses côtés lors d’une garde à vue par exemple.

Pour que le service public de la justice fonctionne bien, il existe toute une palette de métiers du droit aux côtés des juges, procureurs et avocats. Greffiers, huissiers, experts, traducteurs, mandataires judiciaires, médiateurs… Autant de professions aussi indispensables les unes que les autres. Sans oublier, les professionnels du droit hors du système judiciaire.

 

► Découvrez tous les épisodes de C'est ton droit !

Réalisateur : Adrien Benoliel

Nom de l'auteur : Sarah Boukaïba, avec la participation de Camille Décode et Michael Correia

Producteur : Outsideur

Année de production : 2022

Année de diffusion : 2022

Publié le 07/03/22

Modifié le 07/03/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau
Reprise de lecture Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !