Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

sso_title
sso_description
Histoire05:05

Les « pères » de l'Europe : Robert Schuman

Jean-Michel Gaillard : les 'pères' de l'Europe

Qui est Robert Schuman, père fondateur de l'Europe ?

La construction européenne est portée par plusieurs personnalités : les Français Jean Monnet et Robert Schuman, l'Italien Alcide de Gasperi, l'Allemand Konrad Adenauer et le Belge Henri Spaak. Ces hommes deviennent les « pères fondateurs » de l’Union européenne qui naît le 9 mai 1950.  
Robert Shuman a connu de très près les grands conflits qui ont ensanglanté l'Europe, en particulier, le conflit franco-allemand. Il est né au Luxembourg, bien avant la Première Guerre mondiale, de parents  lorrains, il était donc Allemand puisque, avant 1914, l'Alsace-Moselle était allemande. Après la guerre, Robert Schuman devient Français et entame une double carrière, à la fois d'avocat et d'élu politique – il est député de la Moselle dès 1919. C'est quelqu'un qui joue un grand rôle politique dans l'entre-deux-guerres en France. À cette période, il y a une sympathie particulière à l'égard des élus provenant des provinces retrouvées. Robert Schuman, qui appartient au courant des démocrates chrétiens, est un député qui compte au Parlement. Après avoir voté les pleins pouvoirs au maréchal Pétain alors qu'il occupait le poste de secrétaire général dans son gouvernement, il démissionne et est poursuivi pour son opposition politique, arrêté, interné puis déporté par les Allemands. Après la guerre, il redevient député de la Moselle. Robert Schuman pense qu'il faut en finir avec cette guerre fratricide. Il est disposé à incarner une chose très difficile à réaliser : que les Français et les Allemands se tendent la main par-dessus le Reims. Il propose alors un plan...

Le plan Schuman

Ce plan est révolutionnaire à bien des égards. En mai 1950, dans un contexte de guerre froide, les Américains souhaitent que l'économie européenne se redresse et que les Français et les Allemands se réconcilient. Mais comment faire en sorte que les Français acceptent une telle chose ? La réconciliation ne peut pas être de façade. Jean Monnet a alors l'idée, symbolique et politique, de mettre en commun les productions de l'acier et du charbon. À l'époque, le charbon était la grande source d'énergie, et l'acier, l'un des grands produits de la révolution industrielle. Le charbon permet de fabriquer l'acier, et l'acier permet de fabriquer les canons. Ce sont les nerfs économiques de la guerre. En parallèle, on crée une assemblée parlementaire, une haute autorité supranationale pour gérer les nouvelles coopérations, un haut conseil... C'est l'embryon de ce que sera l'Europe du futur. Le plan Schuman est la première pierre, le premier acte fondateur de la réconcialiation franco-allemande et de la construction européenne. 

Producteur : France 5

Diffuseur : France 5

Année de copyright : 2004

Année de production : 2004

Publié le 01/02/08

Modifié le 02/09/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par