vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Spécialités04:28

L'information mondialisée : naissance et extension d'Internet

Géopoliticus

Si Internet était un corps, les câbles sous-marins en seraient les veines et les artères qui véhiculent l’information et les serveurs racines en seraient le cœur par lequel transitent les informations, qui sont ensuite redirigées vers leurs destinataires.

La naissance du réseau Internet

Avant d’être ce réseau mondialisé, Internet était d’abord un projet scientifique et militaire. En 1967, en pleine guerre froide, le département américain de la défense imagine un réseau de communication informatisé capable d’empêcher l’éclatement d’une guerre nucléaire, en permettant de maintenir les canaux de communication ouverts en cas de crise diplomatique. Ce réseau, c’est ARPANET, du nom de l’agence de l’innovation du département de la défense : l’ARPA.

La première connexion est réalisée en 1969. Plusieurs progrès techniques permettent de mettre en service le réseau, de l’étendre telle une toile et de le rendre plus performant ; dont une méthode de communication - la commutation de paquets - et des protocoles d’échanges d’informations (TCP/IP) conçus dans les années 1970 et toujours en usage.

En 1991, autre révolution : l’invention du World Wide Web par Tim Berners-Lee et Robert Caillau, dans le cadre de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire. Ce réseau permet de connecter tous les autres réseaux, de faciliter l’échange d’informations, notamment avec l’invention du lien hypertexte, puis des navigateurs.

L'extension mondiale d'Internet

D’abord majoritairement réservé aux militaires et aux universitaires, l’accès à Internet se démocratise sous l’impulsion du gouvernement américain en 1992. Les fournisseurs de services commerciaux comprennent les profits qu’ils pourraient dégager du Web et de la multiplication des ordinateurs personnels : à la fin des années 1990, 30 millions de personnes sont connectées à Internet aux États-Unis, grâce à AOL.

L’accès et la production d’informations se généralise avec en 1999, l’entrée en scène des réseaux sociaux, des blogs, puis d’autres formes de participation comme par exemple Wikipédia en 2001. En 2004, c’est la naissance de The Facebook. La tendance est à la concentration des outils de communication entre les mains de grandes firmes américaines, surnommées les GAFAM.

Malgré tout, ces outils contribuent à la fois à la mondialisation, et à l’individualisation de l’information, où chacun devient potentiellement une source et un vecteur d’information pour le reste du monde.

Maîtriser l’information et ses canaux a toujours été un enjeu de pouvoir. Internet ne fait pas exception. Les révélations faites par Edward Snowden et WikiLeaks ont bien montré comment les agences de renseignement américaines utilisent leur supériorité technologique et leur maîtrise des principales infrastructures de l’Internet pour intercepter massivement les communications, y compris des chefs d’État et de gouvernement étrangers.

Les États non démocratiques ne font pas exception. La Chine par exemple, utilise massivement les outils d’analyse de données comme les systèmes d’intelligence artificielle, pour surveiller sa population.

Comme l’information, la désinformation est un enjeu politique. Internet est un lieu de conflit où la manipulation, les « fake news » et la censure, constituent des instruments utilisés notamment par les États.

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Charles Thibout

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2019

Année de production : 2019

Publié le 09/06/20

Modifié le 19/06/20

arrow
voir plus