Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

icone play

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Histoire04:59

Voltaire et le modèle anglais

Histoire de réviser

Quand l'esprit le plus brillant des Lumières rencontre la Glorieuse Révolution et la monarchie parlementaire anglaises, cela donne naissance à une œuvre majeure parmi celles des philosophes français du XVIIIe siècle. Retour avec Manon Bril sur la genèse inattendue puis la parution en 1734 des Lettres philosophiques ou Lettres anglaises de Voltaire, ouvrage qui contient, une quinzaine d'années avant l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, une critique féroce de la France de Louis XV.

Quand François-Marie Arouet devient Voltaire

En 1716, François-Marie Arouet a 22 ans, c’est un homme de lettres à l’esprit brillant que la haute société adule pour ses bons mots. Cette même année, la duchesse de Berry vient d’accoucher d’un enfant de père inconnu, et François-Marie laisse entendre que le père pourrait bien être Philippe d’Orléans, le Régent - celui qui gouverne le royaume jusqu’à la majorité de Louis XV - mais également le père de la duchesse de Berry ! Une rumeur qui ne va pas être sans conséquences pour François-Marie Arouet. Obligé de s’exiler en province, il n’interrompt pas pour autant sa critique publique du Régent. François-Marie Arouet se retrouve enfermé pendant onze mois à la prison de la Bastille. Quand il en sort, en 1718, il décide de se consacrer à sa carrière d’auteur engagé et de changer de nom pour celui de… Voltaire.

Voltaire et la critique de la noblesse française

Ses premières pièces rencontrent un franc-succès (Œdipe, la Henriade). Ce qui ne plaît pas à tout le monde, notamment aux notables contre lesquels Voltaire ne mâche pas ses mots. Les attaques verbales mais aussi physiques fusent. Voltaire veut porter plainte. Mais dans le France du XVIIIe siècle, un roturier, quelqu’un qui n’a aucun titre, ne fait pas le poids contre un noble. L’écrivain se retrouve donc à nouveau emprisonné à la Bastille.

Le modèle anglais, une inspiration pour Voltaire

Libéré après deux semaines, Voltaire est sommé de quitter la France et se réfugie en Angleterre. Il y expériemente une société où l’on respecte avant tout les compétences et le travail. Lui qui accepte difficilement le principe de la monarchie absolue découvre le Bill of rights, ce texte qui limite les pouvoirs du roi et qui l’oblige à travailler avec le Parlement. Plusieurs fois emprisonné en France sans aucun procès, Voltaire va découvrir l’Habeas Corpus, ce texte anglais qui interdit les arrestations arbitraires. Inspiré par le modèle de société anglais, Voltaire rédige les Lettres anglaises, ou Lettres philosophiques, un recueil d’observations et de réflexions où il fait, par exemple, l’éloge des commerçants. Selon lui, ils ont enrichi l'Angleterre, alors que les nobles français ne servent à rien. Il y dénonce aussi les privilèges et l’injustice des impôts en France. Il s’exprime enfin sur la question toujours très délicate de la religion. Une allusion au catholicisme et au protestantisme dont les guerres de religion ont ensanglanté la France.

La diffusion des idées de Voltaire malgré son bannissement de France

De retour en France en 1728, Voltaire attend six ans avant de publier ses Lettres anglaises. Le résultat est sans appel : le livre est condamné et brûlé, l’imprimeur emprisonné à la Bastille, et Voltaire est banni définitivement de France. L’exil ne va pas calmer sa volonté de combattre la politique française, mais plutôt l’attiser.  Fidèle à ses principes et ses convictions, Voltaire continue de diffuser ses idées de tolérance grâce notamment à l’appui de puissants protecteurs, comme le roi de Prusse Frédéric II ou bien la favorite du roi Louis XV, madame de Pompadour.

Contributeur de la philosophie des Lumières

Même condamnées, Les Lettres anglaises se vendent très bien et sont rééditées de nombreuses fois clandestinement. Voltaire entre à l’Académie Française en 1746, et meurt riche et célèbre en 1778. Treize ans plus tard, en 1791, son corps est déposé au Panthéon.

Réalisateur : Alexandre Philippe

Nom de l'auteur : Benjamin Valière, Manon Bril, Séverine Bévérini, Bastien Bévérini

Producteur : France Télévisions, Goldenia Studios

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 20/03/20

Modifié le 22/04/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par