De l'Europe économique à l'Europe politique

Géopoliticus
Publié le 16/05/19Modifié le 26/11/19

Sur le même sujet

L'Union européenne politique et économique

L'Union européenne n'est-elle qu'un grand marché économique ? Ou les pays européens partagent-ils également des valeurs du point de vue politique

Certains pays européens ont une approche de l’UE dans laquelle le versant économique prime sur la dimension politique. Pour le Royaume-Uni ou le Danemark par exemple, l’UE permet avant tout de faciliter l’échange de biens, de services et de capitaux, entre états.   

Le poids économique du marché unique 

L'élargissement de l'Union européenne vers l’Europe centrale et orientale en 2004 et 2007, relève par exemple d’une logique en partie économique. Elle a permis à 12 pays supplémentaires d’intégrer l’Union. Les Européens ont mécaniquement renforcé par là le poids économique du marché unique.     
Et paradoxalement, la cohérence politique de l’Europe s’en est trouvée affaiblie. Pourquoi ? Parce que les acteurs autour de la table sont devenus plus nombreux, et la prise de décision s’est avérée plus longue et plus complexe. Sur le plan des valeurs, des conflits ont par exemple opposé la Commission européenne et les gouvernements polonais et hongrois, deux états qui ont intégré le bloc en 2004. La raison : les entorses aux libertés et à l’État de droit de ces deux pays. 
Le préambule du traité sur l’Union européenne affirme pourtant que l’UE doit œuvrer à "l’union sans cesse plus étroite entre les peuples de l'Europe". Cet article symbolique incarne l’idée qu’il existe une certaine communauté de destin politique entre les Européens.

L'Union européenne : un vecteur de réconciliation politique 

Les pays de l’UE ayant fondé la Communauté économique européenne avec la signature du traité de Rome en 1957, parmi lesquels la France, l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg, partagent cette approche de l’Union qui se veut tant politique qu’économique. Paris et Berlin sont particulièrement liées par l’expérience des deux guerres mondiales qui les ont opposées au XXè siècle. L’UE est ainsi un vecteur de réconciliation politique qui peut s’appuyer sur les liens économiques, mais qui ne s’y limite pas. 
De son côté, la Commission européenne a mis en place des mesures politiques au fil des années. Celles-ci ont vocation à favoriser l’émergence d’une expérience européenne commune, comme le programme Erasmus ou les bourses récemment créées pour donner la possibilité à la jeunesse européenne de découvrir le continent. D’autres mesures comme l’interdiction des plastiques à usage unique, la création de fonds européens pour l’innovation, ou la protection des lanceurs d’alerte, illustrent la capacité de l’Europe à faire émerger une vision politique commune, malgré les dissensions. 
Dans l’hypothèse où le Brexit devenait effectif, il est possible qu’une vision plus politique qu’économique de la construction européenne émerge de nouveau autour du moteur franco-allemand. À condition que Paris et Berlin parviennent à se mettre sur la même longueur d’onde du point de vue politique, et à tirer parti de l’absence de veto britannique . 

POur aller plus loin

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Olivier de France

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2019

Année de production : 2019

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :