Elvis Presley, roi du rock et bête de scène

Points de repères
Publié le 25/01/17Modifié le 13/11/19

Sur le même sujet

Avec Elvis Presley, le rock est né

Elvis est le rock’n'roll. Sa voix, sa musique, son énergie, son parcours. En quelques années, Elvis Presley renverse tout ! Fini la danse de salon, place au déhanchement suggestif, aux gestes provocateurs. Il est le principal acteur de la popularisation du rock auprès du grand public blanc américain. Il obtiendra 48 disques d’or rien que pour l’année 1956 !

Au cours de sa courte carrière, il vendra plus de 700 millions de disques et donnera plus de 1 000 concerts. Premier Blanc à associer le sex appeal à la nouvelle forme de musique, il y ajoute un son plus dynamique et plus percutant. Rapidement, sa façon très sexuée de danser va lui attirer les foudres des Conservateurs. On cherche à le faire interdire, on brûle ses disques en public, on fait annuler ses concerts !

Les évangélistes condamnent sa musique. Les parents la détestent ! Les jeunes l’adorent ! Et dans ces années 1950, les jeunes deviennent un véritable groupe social, dotés d’un pouvoir d’achat, leur avis compte. Depuis trop longtemps, les jeunes se heurtent au tabou lié à la sexualité et à la morale puritaine américaine. Depuis trop longtemps, on leur demande de rester sages et de suivre le modèle parental.

Dans cette période prospère d’après-guerre, ils ont besoin de changements, veulent profiter de la vie avant d’être trop vieux. Pour la jeunesse américaine, l’heure est à l’émancipation.   

Réalisateur : Pierre Lergenmüller

Nom de l'auteur : Pierre Lergenmüller

Producteur : MAD Films, Triarii Prod, Les Films de la Butte, Arte GEIE

Année de copyright : 2016

Année de production : 2016

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :