Vidéo : Guerre du Golfe, opération « Tempête du désert », janvier 1991

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Spécialités03:42

Guerre du Golfe, opération « Tempête du désert », janvier 1991

Irak, destruction d'une nation

Saddam Hussein envahit le Koweït le 2 août 1990. Américains, anglais et français s’accordent pour punir l’Irak sans vraiment chercher de solution diplomatique. La guerre du Golfe (janvier – février 1991) est aussi rapide que dévastatrice.

La guerre du Golfe : le premier conflit diffusé à la télé

L’opération baptisée Desert Storm (Tempête du désert) est déclenchée dans la nuit du 16 au 17 janvier 1991. L’Irak est bombardé par les avions de la coalition internationale. Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, la guerre est diffusée en direct à la télévision. 6 559 sorties d’avion en 48 heures. Les appareils de la coalition écrasent l’Irak sous un déluge de feu. Les frappes sont censées être ultra-précises, chirurgicales : des centrales électriques, des postes de commandement, des grandes infrastructures, des raffineries de pétrole, des centres téléphoniques.

Des très nombreuses victimes civiles

100 000 soldats et au moins 60 000 civils meurent. Les Irakiens voient leurs infrastructures rasées. S’ensuit un embargo économique long de douze ans qui va faire payer au peuple irakien la mégalomanie de son président, Saddam Hussein. Des centaines de milliers d’enfants périssent de malnutrition, la société irakienne régresse alors que commence une islamisation rampante de la jeunesse qui se radicalise. Loin de l’avoir fait tomber, l’embargo renforce le régime de Saddam Hussein.

Réalisateur : Jean-Pierre Canet

Producteur : Tohubohu

Année de production : 2020

Publié le 01/02/21

Modifié le 01/02/21

Ce contenu est proposé par