Vidéo : Les négociations de Napoléon trahi par les Anglais

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

Les négociations de Napoléon trahi par les Anglais

Secrets d'histoire - Napoléon, l'exilé de Sainte-Hélène

Au lendemain de sa défaite à Waterloo, Napoléon abdique en faveur de son fils et espère refaire sa vie en Amérique ou en Angleterre.

L’accueil chaleureux de l’île d’Aix

En juillet 1815, d’abord embarqué sur la frégate La Saale, Napoléon lassé d’attendre le signal du départ, demande à être conduit sur l’île d’Aix, à 5 km des côtes françaises. Accueilli chaleureusement par la population avec sa suite, il s’installe dans la maison du gouverneur de l’île. L’empereur s’enferme dans sa chambre, reçoit beaucoup de visiteurs et réfléchit à la décision qu’il doit prendre. Deux options se présentent : soit il obtient les laissez-passer et part en exil aux Etats-Unis, soit il ne les obtient pas et il faudra forcer la surveillance anglaise. Les frégates qui le transporteront vont engager le combat contre les navires britanniques.

La trahison des Anglais

Mais Napoléon imagine une autre solution : il choisit de se rendre aux Anglais, pensant qu’ils vont lui accorder l’asile.

Le 13 juillet 1815, Napoléon écrit au prince régent d’Angleterre et en appelle à sa générosité. Sans attendre sa réponse, il se rend à bord du plus proche vaisseau anglais, le Bellerophon. Il est conduit en rade de Plymouth et attend l’autorisation de débarquer. On vient même d’Ecosse pour l’apercevoir. Mais il ne sera jamais accueilli en Angleterre, il ira sur l’île de Sainte-Hélène. Les Anglais ont en mémoire le premier exil de Napoléon et les Cent-Jours après son retour de l’île d’Elbe, qui ont causé 100 000 morts et blessés des deux côtés. C’est pourquoi le gouvernement britannique ne veut pas l’envoyer dans un endroit d’où il pourrait s’échapper à nouveau.

Embarqué sur un vaisseau de guerre, il appareille le 8 août pour l’île de Sainte-Hélène. Les généraux Bertrand, Montholon, Gourgaud, le comte de Las Cases l’accompagnent durant cette traversée de 67 jours.

Producteur : La Société Européenne de Production

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Publié le 03/05/21

Modifié le 03/05/21

Ce contenu est proposé par