Vidéo : Stacy Gillian Abe – « Seat of Honor »

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Options01:36

Stacy Gillian Abe – « Seat of Honor »

Oh! AfricArt

Une mariée dans tous ses états …Tous, sauf la joie. La série photographique Seat of Honor (Le siège d’honneur) de l’artiste ougandaise Stacey Gillian Abe représente une mariée fantomatique qui surgit d’un fond noir. Quels sont les symboles présents dans cette œuvre ? Et quel est le message de l’artiste ? Pour le savoir, observons ces photos d’un peu plus près.

La femme liée au mariage et à la reproduction

Stacy Gillian Abe est née en Ouganda. La cause des femmes est au cœur de son œuvre. Pour elle, les femmes sont encore soumises à deux injonctions : le mariage, qu’elle voit ici comme un enchaînement, et la reproduction, symbolisée par ces mystérieuses formes suspendues, évoquant des chrysalides ou des gamètes.

Tradition versus émancipation

En se dédoublant ainsi dans cette série d’autoportraits photographiques, Stacy Gillan Abe met en scène le tiraillement entre le désir d’ancrage dans une tradition, fût-elle patriarcale, et celui d’émancipation.

Un manifeste féministe

Mais, le clou de cette composition reste ce siège d’honneur, habituellement réservé au chef de clan, un homme. Cet objet est couvert de sexes féminins en céramique. Tandis que la mariée s’en va, jette son voile, choisit la liberté, il reste là, symbole de sa prise de pouvoir. À lui seul, ce siège est le plus puissant des manifestes féministes.

Réalisateur : Fabrice Michelin

Nom de l'auteur : Elizabeth Tchoungui

Producteur : D18; One Step Beyong by SP; France Télévisions

Année de copyright : 2020

Publié le 28/12/20

Modifié le 04/01/21

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par

Tu aimeras aussi...