Vidéo : Sammy Baloji – « Essay on Urban Planning »

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Options01:53Publié le 14/06/2021

Sammy Baloji – « Essay on Urban Planning »

Oh! AfricArt

Sammy Baloji est un photographe et plasticien de la République démocratique du Congo. Son œuvre Essay on Urban Planning forme un damier photographique. Il est composé de d’images aériennes de Lubumbashi et de vitrines entomologiques de mouches et de moustiques de la région. À travers ce travail, l’artiste cherche à montrer comment l’histoire se reflète dans l’écosystème.

La ségrégation spatiale et les pratiques d’antan

Sammy Baloji a placé une photographie aérienne montrant une bande de terre de 500 mètres de large à Lubumbashi, séparant deux quartiers. C’est une trace de la ségrégation coloniale belge. Ce cordon sanitaire avait été mis en place pour lutter contre le paludisme, en séparant les quartiers blancs et les quartiers noirs.

Une photo d’archive de 1929 installée à droite du damier finit le tableau. Elle montre deux garçons assis devant un tas de mouches mortes. Cette image rappelle la pratique qui imposait à chaque travailleur de tuer 50 mouches pour avoir droit à sa nourriture quotidienne

Une superposition entre le passé et le présent

Dans cette œuvre, les récits coloniaux du passé se superposent à l’impérialisme économique d’aujourd’hui. Une des photos aériennes montrant une mine du Katanga, sa province natale, riche en minerai, l’illustre bien.

Ainsi, Sammy Baloji veut montrer les entreprises étrangères ont remplacé les colons belges. Elles exploitent les mines, une industrie polluante qui emploie des enfants et alimentent les conflits armés. Ainsi, en matérialisant les blessures du passé, le photographe s’indigne aussi du présent.

Réalisateur : Fabrice Michelin

Nom de l'auteur : Elizabeth Tchoungui

Producteur : D18; One Step Beyong by SP; France Télévisions

Année de copyright : 2020

Publié le 14/06/21

Modifié le 16/07/21

Ce contenu est proposé par